En ce moment
 
 

D’autres attaques terroristes en Europe seraient en préparation pour les vacances de Noël, selon les USA qui émettent une "alerte de voyage"

D’autres attaques terroristes en Europe seraient en préparation pour les vacances de Noël, selon les USA qui émettent une "alerte de voyage"
 
 

Le département d'Etat américain a mis ses ressortissants en garde ce lundi contre le risque élevé d'attaque terroriste en Europe pendant la prochaine période de vacances, se basant sur des "informations crédibles".

Dans cette 'alerte de voyage', l'administration américaine recommande à ses ressortissants de faire preuve de prudence pendant les festivals, les marchés et les événements extérieurs. L'avis conseille également aux voyageurs "d'éviter les foules importantes quand c'est possible".

Le département d'Etat pointe des "informations crédibles" selon lesquelles l'Etat islamique, al-Qaida et les organisations leur ayant fait allégeance "continuent de préparer des attaques terroristes en Europe, avec une attention particulière pour la prochaine saison de vacances et les événements qui y sont associés".

Il y est notamment fait référence aux attentats survenus à Bruxelles le 22 mars, ainsi qu'à ceux perpétrés en France, en Allemagne et en Turquie cette année.

Le département d'Etat invite régulièrement les citoyens américains à faire preuve de prudence via une alerte de voyage, plutôt que par l'avertissement de voyage, employé pour les menaces imminentes.


Un coup dur pour le commerce

A Bruxelles, où Plaisirs d'Hiver commencent dans 4 jours, on croit plutôt à une manipulation volontaire de l'opinion publique de la part des Etats-Unis. "Il n'y a pas, de manière objective, de quoi lancer cette alerte. Les Etats-Unis sont coutumiers du fait. Je ne sais pas pourquoi ils le font. Est-ce que c'est pour stimuler leur tourisme intérieur à un moment de l'année? Il y a des questions qui se posent avec ces sorties d'alertes systématiques toujours à la veille de vacances", estimait Philippe Bontinck, l'administrateur délégué de "VisitBrussels", dans le RTLinfo 13H au micro d'Arnaud Gabriel et Xavier Gérard.

Si les touristes américains ne représentent "que" 2% des 2 millions de touristes qui visiteront Bruxelles d'ici la fin de l'année, ils manqueront à l'économie de la capitale. Ce sont "des touristes qui ont un haut pouvoir d'achat, qui viennent beaucoup dépenser dans nos boutiques, dans nos commerces. Donc on va continuer à les sensibiliser au fait que Bruxelles est une ville sûre", a expliqué pour sa part Philippe Close, l'échevin du tourisme de la ville de Bruxelles.


 

Vos commentaires