En ce moment
 

Jean-Claude Juncker met David Cameron en garde: "Ce n'est pas un divorce à l'amiable"

Jean-Claude Juncker met David Cameron en garde:
Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne
 

La sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne ne se passera pas comme un "divorce à l'amiable", a mis en garde le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker en reclamant que Londres dépose "immédiatement" sa demande de quitter l'UE.

"Ce n'est pas un divorce à l'amiable mais après tout ce n'était pas non plus une grande relation amoureuse", a lâché le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à l'antenne de la télévision allemande ARD vendredi soir. "Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement britannique a besoin d'attendre jusqu'au mois d'octobre pour décider si oui ou non il envoie la lettre de divorce à Bruxelles. J'aimerais l'avoir immédiatement", a-t-il insisté.

Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé vendredi, après la victoire du brexit au référendum, qu'il quitterait ses fonctions en octobre et qu'il laisserait à son successeur le soin de négocier la sortie de l'UE de son pays. Un des favoris à sa succession, l'ex-maire de Londres Boris Johnson, a assuré de son côté que le départ britannique devait se faire "sans précipitation", laissant entendre que les autorités allaient faire traîner les choses le plus longtemps possible. Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a jugé "scandaleux" le choix de M. Cameron ne ne quitter son poste qu'en octobre, estimant qu'il prenait "tout le continent (européen) en otage".


Rappel: la Commission européenne, c'est quoi?

La fonction principale de la Commission européenne est de proposer et de mettre en œuvre les politiques communautaires. "Gardienne des traités", elle veille à leur application et jouit d'un quasi-monopole du droit d'initiative dans le domaine des compétences exclusives de l'Union, comme l'union douanière, la préservation des ressources biologiques de la mer, le marché intérieur, la monnaie unique.

Elle joue, en principe, un rôle central de garante envers "l'intérêt général" de l’UE, ce qui fonde son monopole de l’initiative législative. Au sein des systèmes politiques, la Commission européenne possède cette originalité de représenter "l'intérêt général" tout en n’étant pas issue du Parlement européen, élu, lui, au suffrage universel.

La Commission est composée de 28 membres (un pour chaque état membre de l'Union européenne). Le candidat à la présidence de la Commission est proposé au Parlement européen par le Conseil européen, qui décide à la majorité qualifiée et en tenant compte des élections au Parlement européen. Une fois le président élu, il choisit les 27 autres membres de la Commission, sur la base des propositions faites par les États membres. La liste définitive des commissaires désignés est alors arrêtée d’un commun accord entre le président élu et le Conseil. La Commission dans son ensemble doit être approuvée par le Parlement. Avant cela, les commissaires désignés sont évalués par les commissions du Parlement européen.


Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Les titres

Top Facebook

Vidéos

vidéos