En ce moment
 

Les discussions entre la Grèce et ses créanciers vont s'intensifier, pas de percée

Les discussions entre la Grèce et ses créanciers vont s'intensifier, pas de percée
 
Grèce

(Belga) Les négociations en cours entre la Grèce et ses créanciers sur la sortie de crise du pays ont permis de "faire des progrès, mais des problèmes centraux persistent", a indiqué lundi le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem.

Après des mois de blocage dus aux divergences entre le FMI et la zone euro sur les recettes de sortie de crise, les ministres européens avaient convenu en février de l'envoi d'une mission technique des créanciers institutionnels à Athènes. "Cette mission a été positive et permis de constater de très importants progrès", a commenté le commissaire européen en charge des Affaires économique et financières, Pierre Moscovici, tout en reconnaissant qu'il restait "quelques questions ouvertes" notamment sur les réformes des pensions et du marché du travail en Grèce. "Les négociations vont désormais continuer et s'intensifier dans les jours à venir à Bruxelles. L'attention sera portée plus spécifiquement sur certains points centraux afin de parvenir à des avancées et d'avoir une discussion politique en Eurogroupe", a précisé M. Dijsselbloem. "Notre prochaine réunion est prévue pour le 7 avril, mais il n'est pas certain que tout le travail sera terminé à ce moment là", a-t-il ajouté Un accord politique sur le deuxième examen du programme d'ajustement économique du pays est nécessaire pour rendre possible le déboursement d'une nouvelle tranche d'aide financière à la Grèce, alors que celle-ci doit faire face à des remboursements de sept milliards d'euros cet été. "Tous les acteurs autour de la table ont souligné aujourd'hui l'importance d'éviter des retards. (...) Il y a une volonté commune de conclure aussi rapidement que possible", a commenté M. Moscovici, à l'issue de l'Eurogroupe. (Belga)

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Les titres

Top Facebook

Vidéos

vidéos