Des inondations et glissements de terrain provoqués par les pluies de mousson dans le nord-est de l'Inde ont fait au moins 26 morts tandis que huit personnes étaient portées disparues, a annoncé dimanche l'agence indienne PTI.
L'armée et les forces aériennes indiennes ont lancé des opérations de secours dans les zones affectées. Au moins 21 corps, dont ceux de membres de la police de la frontière indo-tibétaine, ont été découverts dans une zone reculée de l'Etat du Sikkim, tandis que huit personnes étaient portées disparues, a précisé l'agence. Dans l'Etat d'Assam, cinq personnes ont trouvé la mort dans des inondations qui ont submergé un parc naturel. Les averses ont provoqué la crue du fleuve Brahmapoutre et de ses affluents, causant des inondations qui ont affecté des centaines de milliers de personnes dans la région. Les forces aériennes larguaient des provisions alimentaires aux populations sinistrées. Le nord-est de l'Inde a particulièrement souffert au cours de la saison des pluies de mousson, de juin à septembre. (ANA)