Pan-STARRS apparaîtra à l'ouest au coucher du soleil, vers les 8-13 mars et pourrait rester décelable jusqu'en fin de mois. Elle a déjà pu être vue à l'oeil nu depuis l'hémisphère sud. "Il s'agit d'une comète nouvelle, jamais aperçue auparavant, et qui ne fera qu'une seule et unique incursion dans notre ciel avant d'être éjectée dans les profondeurs de la Galaxie", a indiqué l'Observatoire de Paris dans un communiqué.

 

10 millions d’années qu’on attendait ISON !

Une autre visite s'annonce "très prometteuse", cette année, celle d'ISON. D'après certains calculs, ISON pourrait être visible à l'oeil nu juste après la tombée de la nuit à la fin du mois de novembre, un phénomène qui devrait se prolonger pendant plusieurs mois. ISON est d'autant plus rare que son dernier passage aux abords de notre planète remonte à au moins 10 millions d'années, selon Mark Bailey, directeur de l'Observatoire d'Armagh, en Irlande du Nord.

 

D’où vient la belle chevelure des comètes ?

Les comètes sont composées de glace et de poussière. Ces voyageurs solitaires se sont formés à la naissance du système solaire et tournent autour du Soleil avec des fréquences très variables, de quelques années à plusieurs millions. Lorsqu'elles s'approchent du Soleil, la glace se vaporise et une enveloppe étendue, la chevelure, se forme autour du coeur brillant. Elle se prolonge par une traînée de gaz et de poussières qui peut s'étendre sur des millions de kilomètres, se reflétant dans la lumière du Soleil.