En ce moment
 

La Belgique dans le top 3 mondial du respect des non-croyants: attention aux pays où vous pouvez "disparaître" pour ça…

La Belgique dans le top 3 mondial du respect des non-croyants: attention aux pays où vous pouvez
 

Le rapport de l'Union internationale humaniste et éthique cite la Belgique, les Pays-Bas et l'Estonie en exemple, et pointe du doigt les 7 pays où ne pas croire peut vous coûter la vie encore aujourd'hui en 2017.

L'existence et l'aggravation de persécutions actives des non-croyants (athées, agnostiques, indifférents, sceptiques, etc) se sont confirmées dans 7 pays cette année, à savoir l'Inde, la Malaisie, les Maldives, la Mauritanie, le Pakistan, l'Arabie Saoudite et le Soudan, selon un rapport mardi de l'Union internationale humaniste et éthique (IHEU selon son sigle anglais).

Ce rapport 2017 sur la liberté de pensée attire l'attention sur les meurtres perpétrés à l'encontre des non-croyants au Pakistan, aux Maldives et en Inde ces douze derniers mois. En Malaisie, le gouvernement a lui-même encouragé les violences en menaçant de "faire la chasse" aux apostats. Au Pakistan, à la suite d'une campagne dirigée contre les athées, plusieurs activistes ont disparu ou ont été poursuivis pour de prétendus blasphèmes.

Abandonner ou changer de religion (apostasie) est toujours passible de la peine de mort dans pas moins de 12 pays, selon le rapport. En outre, 55 États possèdent des lois punissant le blasphème par une peine d'emprisonnement ou acceptent le prosélytisme fondamentaliste dans les écoles publiques, l'influence de la doctrine religieuse sur la loi publique ou encore le contrôle des affaires familiales et d'état civil par les tribunaux religieux.

En outre, 85 États discriminent de manière grave et systématique les non-croyants, ajoute cette instance consultative de l'Onu, fondée en 1952 aux Pays-Bas. En Belgique, l'IHEU est représenté par le Centre d'action laïque (CAL).


Une liberté globalement en recul dans le monde

"Les assassinats (toujours plus nombreux) et autres cas de persécution commis à l'encontre des athées ne doivent pas être perçus comme des événements isolés. Bien au contraire, ils participent d'une nette tendance de recul des droits des non-croyants à l'échelle mondiale", affirme l'IHEU.

Cet organisme montre trois pays en exemple dans l'Union européenne: la Belgique, l'Estonie et les Pays-Bas.

Il pointe en revanche du doigt l'Italie (place de la religion à l'école, agenda politique "inspiré par le religieux") et l'Allemagne (où le blasphème et la critique de la religion restent punissables). Suivent des pays comme l'Irlande, la Grèce, la Finlande, la Hongrie ou la Croatie, qui figurent devant la Pologne ou le Royaume-Uni. France, Suède, Norvège ou Islande s'approchent en revanche du trio de tête.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos