Le fils Dotremont tient le XXL: "C'est un plaisir de changer de ville tous les mois"

 
Foire du Midi: une vie de forains

Nos journalistes sont partis à la rencontre de plusieurs forains qui feront vivre pendant plusieurs semaines quelques-unes des innombrables attractions et autres friteries sur la Foire du Midi.

Jacky, 46 ans, est forain comme Walter, son père. Il travaille à son compte depuis 25 ans. Il a deux filles: une fille de 21 ans qui a repris un manège sur la foire. Quant à la plus jeune de 18 ans, il est "presque sûr qu’elle fera les foires".

jackydotremont

J’adore la vie de la foire, je ne voudrais pas faire autre chose comme métier. C’est un plaisir tous les jours d’ouvrir, d’être sur les foires, de voir du monde, de changer de ville tous les mois, tous les quinze jours. On est très contents d’arriver dans une ville et après un mois, on est très content d’aller voir dans la ville d’à côté. Ça fait partie de notre vie.

La partie la plus difficile du métier, c'est le montage et le démontage de l'attraction. On doit arriver sur une place à une certaine heure, donc il y a toujours un peu de stress d’arriver à temps. J’ai une grande attraction, donc il y a toujours le stress d’avoir un problème mécanique, de tomber en panne, mais ça fait partie du métier et on fait avec.

Jacky Dotremont a également partagé son avis sur l'avenir du métier de forain, à découvrir dans la vidéo ci-dessous.


Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos