En ce moment
 

A Saint-Gilles, Myrza et ses enfants ont échappé à la mort: "Je ne parviens plus à dormir, je revois sans cesse le visage de mes voisins"

 

Le bilan de l’explosion survenue hier à Saint-Gilles a été revu à la hausse. Le corps d’un homme a été retrouvé sous les décombres. Cette explosion suivie d’un incendie  a également fait 7 blessés. Le parquet de Bruxelles  a confirmé ce matin qu’il s’agissait bien d’une explosion accidentelle. Elle a endommagé la maison voisine. Justine Sow et Guillaume Houssonloge se sont rendus sur place.

Hier, la vie de Myrza a basculé. L’incendie de la maison voisine a entièrement détruit son logement. Au moment de l’explosion, ce commerçant en téléphonie mobile était au rez-de-chaussée avec ses trois enfants et six clients. "J’étais sur le pas de la porte du magasin quand j’ai entendu et senti quelque chose derrière moi. Une partie de mon toit est tombée. Il y a eu soudainement énormément de fumée, on ne savait pas quoi faire."


Les deux maisons brûlent, puis s’effondrent

Les clients et la famille prennent la fuite, ils sont sains et saufs. Les deux maisons brûlent, puis s’effondrent. "Je ne parviens plus à dormir et je revois sans cesse le visage de mes voisins", explique-t-il.


Un enfant et un adolescent sérieusement blessés

La famille voisine, elle, a été gravement touchée par l’incendie. 7 personnes sont blessées, dont trois sérieusement. Parmi elles, un enfant de 2 ans et un adolescent d’une quinzaine d’années. Vers 22 heures hier soir, les craintes se confirment. Un corps est découvert sous les décombres : celui d’un homme d’environ 40 ans.


"Un miracle qu'il n'y ait pas plus de victimes"

"Ca, c’est la mauvaise nouvelle", déplore Charles Piqué, bourgmestre de Saint-Gilles. "C’est un miracle, quand même, qu’il n’y ait pas plus de victimes. Une telle explosion, en plein après-midi, avec des voitures qui passent, des passants, ça pouvait être plus dramatique."

Les pompiers ont sécurisé les lieux jusqu’à 3 heures du matin la nuit dernière. Les deux maisons devront être détruites.  

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos