En ce moment
 

Des étudiants se mobilisent pour loger les sans-abris: voici le projet "Home for Less"

 

Le premier projet "Home for Less" vient d’être inauguré à Bruxelles. Son but est de lutter contre l’exclusion au logement. Il s’agit de petits studios démontables à destination des sans-abris installés dans des espaces inoccupés de la capitale.

Quatre prototypes de studios démontables à destination des sans domicile fixe viennent d’être installés dans un espace vide qui appartient à l’armée du salut. Des étudiants se sont mobilisés. "On a imaginé construire des cellules, des petits logements en bois, qui sont démontables et que l’on pourrait installer dans des espaces inoccupés", explique Denis Delpire, coordinateur des projets d’architecture construite à l’ULB, au micro du journaliste Bernard Lobet.


Un projet sur 3 ans

45 étudiants ont travaillé à ce projet "Home for Less" qui s’étale sur 3 ans. "Ce sont les étudiants qui vont les tester. Ils vont déterminer d’ici l’année prochaine ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et droit être amélioré. Pour la troisième année, le but est d’arriver à quelque chose constructible par un entrepreneur, donc qu’on pourrait trouver après sur le marché."


15.000 logements inoccupés

Avant la fin de l’année, les sans-abris pourront aussi tester les lieux. Capteur et créateur de logements est le nom de la cellule à l’origine de ce projet d’un budget de 25.000 euros. "Si demain, tout le monde s’y met à son niveau, on est en mesure de faire disparaître le sans-abrisme à Bruxelles, qui représente actuellement 3.500 personnes à reloger", affirme Gilles Poupard, chargé de projet. Bruxelles comptabilise au moins 15.000 logements inoccupés. 

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos