Le mythe Ferrari expose ses beautés à Bruxelles: "C'est une sculpture, on prend autant de plaisir à la regarder, à la conduire qu'à la toucher"

 

Ferrari est mise à l'honneur à l'Autoworld de Bruxelles. Le musée célèbre les 70 ans de la marque, de quoi ravir les amateurs de la plus mythique des voitures italiennes. L'exposition exceptionnelle ouvre ses portes ce samedi. François Genette et Gaetan Lillon se sont rendus sur place pour RTLINFO.

Trente-cinq Ferrari de collection sont exposées à l'Autoworld. Certains des modèles n'ont été construits qu'à quelques exemplaires, comme la Ferrari 250 GT SWB. Son propriétaire, Vincent Gaye, s'estime chanceux de posséder un tel joyau. "Cette voiture a été fabriquée en seulement 154 exemplaires, j'ai la grande chance d'en posséder une. C'est une belle opportunité de pouvoir vivre la passion Ferrari" explique-t-il.

C'est une sculpture, on prend autant de plaisir à la regarder, à la conduire qu'à la toucher

La marque fascine depuis 70 ans. Enzo Ferrari crée sa propre marque automobile, ancien pilote et directeur d'écurie. Le natif de Modène (Italie) va imaginer une ligne liant prestige et puissance. Un caractère unique, qui donne à chaque modèle un statut proche d'une œuvre d'art.

"C'est une sculpture, on prend autant de plaisir à la regarder, à la conduire qu'à la toucher" affirme Stéphane Sertang, administrateur délégué de Francorchamps Motors Brussels. "La plupart des propriétaires nettoient eux-mêmes leur véhicule et font eux-mêmes une partie de maintenance parce qu'ils aiment ce contact physique avec leur voiture" ajoute-t-il.

Une Ferrari, c'est aussi un objet de collection, voire un investissement spéculatif. Certains des modèles exposés dépassent allègrement le million d'euros. Et leur valeur ne cesse d'augmenter. "Vu les sommes, c'est toujours un investissement. 'Spéculatif' je pense que certains doivent le voir comme cela, mais je crois que l'on doit avant tout acheter par émotion. C'est comme quand on achète une toile ou une sculpture… C'est le cœur qui doit parler!"  

Une histoire d'émotion, mais pas à n'importe quel prix... c'est aussi ce qui fait le mythe de Ferrari. 

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos