En ce moment
 

Jihane retrouvée en vie dans le centre de Bruxelles: son père témoigne à la sortie de l'hôpital (vidéo)

Jihane retrouvée en vie dans le centre de Bruxelles: son père témoigne à la sortie de l'hôpital
 

Jihane El Oizi (6 ans) qui avait été vue pour la dernière fois au Marché de l'Abattoir à Anderlecht dimanche après-midi et dont la police fédérale avait diffusé un avis de recherche, a été retrouvée lundi dans le centre de Bruxelles.

Jihane El Oizi (6 ans) qui avait été vue pour la dernière fois au Marché de l'Abattoir à Anderlecht dimanche vers 15h et dont la police fédérale avait diffusé un avis de recherche, a été retrouvée lundi dans le centre de Bruxelles. Jihane a été examinée à l’hôpital et son état de santé ne semble pas inspirer de crainte, affirme le Parquet de Bruxelles.

A la sortie de l'hôpital, son père, El Hassan EL Oizi, a témoigné au micro de notre journaliste Arnaud Gabriel: "J'étais très triste hier et maintenant je suis très content", a-t-il déclaré, ému. Saïd a passé une partie de la nuit avec le papa de Jihane. Jusqu'à 5h du matin, il lui tient compagnie. Au commissariat de police et lors des différentes recherches. "On était tous perdus. Sa femme était à l'hôpital et est tombée à l'hôpital. Personne n'avait à réaliser ce qu'il s'était passé", raconte-t-il. 


Le domicile de l'individu arrêté a été perquisitionné

Dimanche, la fillette était accompagnée de l'homme apparaissant sur des images de vidéosurveillance et auquel la police avait demandé de se manifester. L'individu a été arrêté, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles. Ce dernier a été privé de liberté vers 11h45 n’a pas d’antécédent judiciaire en Belgique. Il est actuellement auditionné par la police. Son domicile a en outre été perquisitionné, a ajouté le parquet de Bruxelles dans un communiqué.

Un juge d’instruction a été saisi du dossier. Le juge d’instruction dispose d’un délai de 24h à partir de l’heure de privation de liberté pour décider de l’opportunité de placer le suspect sous mandat d’arrêt. 

D'après le journal La Dernière Heure, il s'agit d'Aurel C., 44 ans, d'origine roumaine, et qui était connu dans le quartier pour se promener avec un caddy dans la rue. L'homme dispose de deux profils Facebook dont le contenu est quelque peu interpellant. On y constate en effet des images de jeunes filles ainsi que plusieurs publications relatives à des faits divers de pédophilie.

jihane3



Retour sur les faits

La police fédérale et Child Focus avaient émis dimanche un avis de disparition inquiétante pour la petite Jihane El Oizi, 6 ans. La fillette était en compagnie de son père au marché de l'Abattoir à Anderlecht quand elle a disparu vers 14h30.

"Pour l’instant, toutes les pistes restent ouvertes. Il faut dire que les circonstances-même de la disparition sont très floues", expliquait ce matin Maryse Rolland, responsable de la communication de Child Focus, sur Bel RTL à Sébastien De Bock.

Les recherches et l’avis de disparition ont très rapidement été lancés. "Etant donné le très jeune âge de l’enfant, nous avons été immédiatement inquiets. La cellule personnes disparues a été mobilisée", ajoutait la porte-parole.

Des jeunes avaient passé le quartier au peigne fin toute la soirée et toute la nuit, les avis de disparition ont été relayés sur les réseaux sociaux et les affiches ont été placardées à Anderlecht et Cureghem. "Les moyens lourds ont été mis en place cette nuit, il y a eu des hélicoptères. Tous les moyens possibles et imaginables sont mis en place", informait Maryse Rolland. En fin de soirée dimanche, plusieurs personnes signalaient en effet, via notre bouton orange Alertez-nous, le survol de quartiers d'Anderlecht et de Molenbeek par un hélicoptère de la police, lié à cette disparition inquiétante.


Le père de Jihane s'était exprimé tôt ce matin sur Bel RTL

Alexandra De Paepe avait joint le père de Jihane pour Bel RTL ce matin alors que les recherches n'avaient encore rien donné. "Elle était à côté de moi et puis je regarde autour de moi et je ne la vois pas...", racontait-il. Son père se raccrochait aux premiers éléments de la police selon lesquels les caméras de surveillance des lieux auraient filmé un homme tenant sa fille par la main. "Ils disent qu'il y a quelqu'un qui l'a prise par la main et qui est parti avec. Ils l'ont vu sur les caméras", déclarait-il ce matin.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos