En ce moment
 

Karelle tient le Casino Royal: "Chaque ville a un public différent, Liège est très joviale"

 

Nos journalistes sont partis à la rencontre de plusieurs forains qui feront vivre pendant plusieurs semaines quelques-unes des innombrables attractions et autres friteries sur la Foire du Midi.

Karelle Onssels, 38 ans, est née sur la foire et espère y mourir. Cette lève-tard n'a pas d'enfants. "Forain, c’est plus qu’un métier, c’est une vie complète", dit-elle.

karel

Forain, c’est plus qu’un métier, c’est une vie complète. On est en caravane, on vit ensemble. On se lève aujourd’hui à Bruxelles, hier on était à Anvers. C’est plus une vie de tous les jours qu’un métier régulier, on n’a pas le style de vie métro-boulot-dodo.

Le plus difficile est de ne pas avoir d’attache permanente, mais on s’habitue, on s’adapte. Mais il est parfois plus difficile de faire face à un autre public, chaque ville a un public différent, qui réagit différemment. Le public de Liège est un public très sympa, très jovial et puis on a des villes où le public est moins ouvert à nous, mais on aime notre vie.

Karelle Onssels a aussi partagé son avis sur l'avenir du métier de forain, à découvrir dans la vidéo ci-dessous.


Vos commentaires

Top Facebook

vidéos