En ce moment
 

Née sans bras, une Bruxelloise quitte son job pour se mettre à la peinture: "J’ai toujours considéré mes pieds comme mes mains" (vidéo)

Née sans bras, une Bruxelloise quitte son job pour se mettre à la peinture:
 

Sarah est bruxelloise, elle a commencé à peindre il y a seulement deux ans, mais elle a déjà beaucoup de talent. La jeune femme, qui est née sans bras, explique son parcours dans le journal La Capitale.

Sarah a 32 ans. Née sans bras, elle a toujours dû se débrouiller avec les seuls membres qu'elle possède pour vivre "comme tout le monde": ses jambes.


J'ai eu une enfance très heureuse

Malgré son handicap, la Bruxelloise dit avoir suivi un "parcours classique". "Je suis allée à l’école comme tout le monde et j’ai eu une enfance très heureuse", explique-t-elle dans le journal La Capitale.

Durant ses études de traductrice et interprète, Sarah a eu l’occasion d’effectuer un séjour Erasmus à Grenade. Ce voyage a été un défi pour elle. Mais la jeune femme est très débrouillarde. "Pour la première fois, je quittais mes habitudes et mes proches. Ce séjour m’a montré que je pouvais vivre de manière autonome dans n’importe quel environnement."

"J'ai voulu me mettre à l'écriture mais c'est un oeil qui est apparu sur ma feuille"

Stimulée par le bilan de cette aventure, Sarah se lance, à la fin de ses études, sur le marché du travail. Malheureusement, elle ne se sent pas à sa place. "Je ne m’épanouissais pas", raconte-t-elle. Elle abandonne donc son travail de traductrice pour explorer de nouveaux horizons. "J’avais envie de prendre du temps pour moi, confie-t-elle. J’ai voulu me lancer dans l’écriture mais c’est finalement un œil de femme qui est apparu sur ma feuille. Cet œil, est incontestablement l'oeil de mon intuition, celui-là même qui m'a révélé ma passion pour le dessin", écrit-elle sur son blog.


Sarah apprend à croquer depuis deux ans

Il y a deux ans, en septembre 2014, Sarah s’est donc inscrite à l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Josse. "Aujourd'hui, mes journées sont rythmées par la lecture, le dessin, la peinture, l'apprentissage en ligne, en tant qu'autodidacte", ajoute-t-elle.

Sarah a déjà participé à un concours de peinture et attend les résultats. En attendant le verdict, vous pouvez apprécier ses œuvres publiées sur son blog "Arts without arms".


Vos commentaires

Top Facebook

vidéos