En ce moment
 

Rupture de canalisation à St Josse: des fouilles repoussent la réintégration des derniers occupants

Rupture de canalisation à St Josse: des fouilles repoussent la réintégration des derniers occupants
 

Les experts de la Région et celui sollicité par la commune ont demandé à Vivaqua de procéder à des fouilles et vérifications supplémentaires concernant les deux effondrements de voirie jeudi à la chaussée de Louvain, a indiqué ce lundi après-midi le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir à l'issue d'une réunion sur place.

La levée de l'interdiction concernant l'accès des trois derniers immeubles fermés est attendue en conséquence mardi, bien qu'elle puisse encore subvenir en soirée.

Cette interdiction concerne encore une vingtaine d'occupants au 2 de la rue Wauwermans, qui abrite des logements et un débit de boissons au rez-de-chaussée, et aux 197 et 199 de la chaussée de Louvain. "Ce qui est quand même positif, c'est qu'il n'y a pas de problème de stabilité des bâtiments", souligne le bourgmestre."Le travail de Vivaqua concerne la stabilisation des terrains et la réparation de la conduite d'eau..."


Retour de l'eau, de l'électricité mais pas du gaz 

La commune a mandaté une entreprise pour photographier les façades. Ce travail initié ce lundi permettra de détecter d'éventuelles évolutions problématiques. La commune organise des réunions d'information mercredi et vendredi avec les habitants, notamment pour détailler l'avancée des travaux et leur fournir une aide juridique.

Les 44 occupants des 5 immeubles situés du 201 au 209 de la chaussée de Louvain ont pu rentrer chez eux dimanche soir. Vivaqua a sécurisé l'ensemble des entrées avec des rampes d'accès. L'électricité et l'eau ont été rétablis dans tous les logements, mais pas encore le gaz.

La Jazz station, située au-dessus de la conduite d'eau et de la voie ferrée, restera fermée jusqu'à nouvel ordre.

Quant à l'avancée des travaux, Marie-Eve Deltenre, porte-parole de Vivaqua, assure que les équipes travaillent d'arrache-pied pour réparer les dégâts. Etant donné le caractère inhabituel de l'incident, des mesures de prudence s'imposent cependant. Il est selon elle trop tôt pour communiquer un planning. La pluie annoncée cette semaine risque de perturber l'avancée des travaux. Bruxelles Mobilité s'occupera de la dernière phase du chantier en voirie.

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos