Une nouvelle fresque apparue à Bruxelles, mais plus question de sexe: appel à la violence ou appel à "se cultiver"?

Une nouvelle fresque apparue à Bruxelles, mais plus question de sexe: appel à la violence ou appel à
Source: Twitter
 

Une nouvelle fresque est apparue sur un mur de la Région bruxelloise. Cette fois, c'est au bord du canal qu'on retrouve l'oeuvre, à proximité de Molenbeek.

On se souvient des différentes peintures murales, souvent à caractère sexuel, qui avaient été réalisées à différents endroits de la capitale. Mais cette fois, elle représente une scène où l'on perçoit un homme qui tente d'en égorger un autre. L'agresseur est cependant retenu par le bras, et la scène évoque "la tentation d'Abraham et le sacrifice d'Isaac", où Dieu demande à Abraham de tuer son fils Isaac pour tester sa foi, avant qu'un ange ne l'arrête.

Pour Yvan Mayeur, contacté par la rédaction du site internet du journal "Le Soir", la représentation n'est pas acceptable. "Dans ce cas-ci, même si ce n’était peut-être pas la volonté de l’artiste, la fresque appelle à la violence". Le bourgmestre de Bruxelles souhaite donc qu'elle soit très rapidement effacée ou recouverte.


Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos