En ce moment
 

Un bus TEC cible de tirs ce matin à Chapelle-lez-Herlaimont

 

Un bus des TEC a été la cible de projectiles qui ont brisé une vitre, ce matin, à Chapelle-Lez-Herlaimont. Malgré un ras-le-bol général, les chauffeurs poursuivent le travail.

Des coups de feu ont retenti ce jeudi matin à Chapelle-lez-Herlaimont. Les projectiles, qui pourraient être des balles en plomb, visaient un bus TEC de la ligne 82 qui relie la gare de Mons à Trazegnies (Courcelles), nous ont confirmé les TEC. La conductrice a bord n'a pas été blessée et a continué son service.

"Aux alentpours de 6h00 du matin, une conductrice qui assurait la ligne 82 Mons-Trazegnies, a subi un ou plusieurs tirs dans les vitres de son véhicule. Il n'y a pas eu de blessé. La dame a été suivie et encadrée par le TEC", a expliqué Pascal Bailly, secrétaire permanent CGSLB du groupe TEC.

La police locale a mis en place un périmètre de sécurité qui a été rapidement levé. Une enquête est en cours. Les chauffeurs et syndicat n'envisagent pas d'arrêt de travail suite à ces faits en cette période proche des examens scolaires, selon un délégué syndical.

Des mesures de sécurité pourraient être prises prochainement, avec l'objectif de sécuriser au mieux les chauffeurs.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos