En ce moment
 

Alfred Gadenne, le bourgmestre de Mouscron, retrouvé mort égorgé dans "son" cimetière: un suspect arrêté

 

Alfred Gadenne, le bourgmestre cdH de Mouscron, a été égorgé lundi soir dans le cimetière de Luingne. Il ouvrait et fermait chaque jour les portails de ce cimetière depuis plus de 15 ans. Un petit rituel que le Luingnois rendait à la population locale si chère à son coeur. Un suspect a été arrêté.

Alfred Gadenne habitait d'ailleurs à un jet de pierre du cimetière où, ironie du sort, il a été tué lundi soir. Bourgmestre de Mouscron, Alfred Gadenne vivait en effet à Luingne, une localité rattachée au grand Mouscron lors de la fusion des communes en 1976. Son père avait d'ailleurs été bourgmestre de Luingne durant trois décennies, si bien qu'une rue jouxtant le cimetière porte son nom.

Lundi soir, la population mouscronnoise a appris, incrédule, la mort de leur populaire bourgmestre. L'information de son décès consternait la population de cette commune de Wallonie picarde.

Tard dans la nuit, des scellés avaient été apposés sur l'entrée du cimetière. Le bourgmestre n'aura finalement pu fermer une dernière fois le cimetière où repose une grande partie de sa famille et où il a perdu tragiquement la vie à l'âge de 71 ans.

Une instruction a été ouverte par le procureur du Roi de Mons, Christian Henry. Le procureur confirme en outre qu'un suspect a été intercepté.


Une carrière politique de 24 ans avec Mouscron comme priorité

Né en 1946, le Luingnois a tout d'abord fait carrière comme négociant en combustible. Il a ensuite secondé durant 24 ans l'ancien bourgmestre de Mouscron Jean-Pierre Detremmerie, qui a mis fin à ses jours en 2016.

Après avoir longtemps oeuvré à ses côtés en tant qu'échevin des Travaux dans la cité des Hurlus, il a accédé à son tour au mayorat en 2006 à l'âge de 60 ans, fort de 7.083 voix. Au scrutin communal suivant, en 2012, sa popularité n'avait pas été démentie. Le bourgmestre avait alors engrangé 7.035 des voix (23,44%).

L'humaniste a également été propulsé député wallon en 2009, conservant son siège jusqu'en 2014. Il a alors choisi de céder sa place à sa suppléante Mathilde Vandorpe, suite à l'introduction du décret limitant le cumul des mandats. Avec pourtant 10.885 voix de préférence aux élections régionales, son taux de pénétration n'avait toutefois pas suffi pour lui permettre de cumuler. M. Gadenne avait alors donné la priorité à son ancrage Mouscronnois sur ses ambitions namuroises.

Homme très populaire et très simple, Alfred Gadenne ne prenait jamais de vacances, consacrant son temps à sa ville et à son village de Luingne.


Troisième décès de personnalité mouscronnoise en 3 ans

Trois ans après le décès de Damien Yzerbyt suite à une terrible maladie, et un an après le suicide de Jean-Pierre Detremmerie, dans la foulée de l'affaire des finances occultes de l'Excelsior de Mouscron, c'est un autre dinosaure de la politique mouscronnoise qui disparait dans des circonstances tragiques.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos