Dress-code, test de français, véhicules "comme à New-York": nouveau règlement en vue pour les taxis à Charleroi

 

Bientôt du neuf, peut-être, pour les taxis à Charleroi. Un nouveau règlement sera soumis ce soir au conseil communal. Un code de conduite qui détermine les spécificités que devront présenter tous les taxis : couleurs des véhicules, aptitudes des chauffeurs et même tenue vestimentaire.

9 sociétés de taxis, 150 véhicules… et aucun règlement communal. Chacun fait donc à sa mode depuis des années déjà. Le but aujourd’hui est d’harmoniser le secteur et d’instaurer un code de bonne conduite. Une idée qui plait à Eric, chauffeur depuis un an. "Je pense que ça peut être pas mal pour créer une harmonisation au niveau des différentes sociétés et une égalité au niveau des différents chauffeurs".


Tests de français

La nouvelle réglementation obligerait les chauffeurs à passer certains tests, comme un test de français. "C’est important que le chauffeur ait une connaissance du français compréhensive pour le client", admet Falconi, un chauffeur. "De un, il faut connaître un peu la région de Charleroi", souligne Brahim. "De deux, il faut parler français couramment".


Dress-code et relooking des voitures

Le nouveau code aborde également des aspects plus visuels : dress-code pour les chauffeurs, mais aussi relooking des véhicules, à l’image des taxis newyorkais, mis en place par la ville à la demande notamment des sociétés de taxis. "A un moment donné, eux-mêmes ont envie de protéger leur profession", explique Philippe Van Cauwenberghe, échevin du commerce à la ville de Charleroi. "De chauffeurs de taxis viennent d’autres communes, des personnes travaillent dans des taxis et font un métier en plus sans que cela soit autorisé. Donc ils faisaient tellement d’heures qu’on souhaite encadrer la profession en accord avec eux. On a aussi discuté de la couleur des taxis mais sur le fond ils étaient enchantés de cette décision."


Plus clair pour les clients

"Ce seront les taxis de Charleroi donc pour nous, il n’y aura plus de problème à ce niveau-là", pense Nicolas Zanotti, gérant de sociétés de taxis carolos. "Les gens choisiront les taxis de Charleroi."

Ce nouveau règlement sera voté ce soir lors du conseil communal. 

Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos