En ce moment
 

La nutritionniste de Courcelles qui disait guérir les cancers devant la justice: ses régimes étaient dangereux pour les patients

 

Une fausse nutritionniste est jugée à ce mercredi à Charleroi. Marjorie Ducarmois a arnaqué de nombreux patients avec des traitements très coûteux et surtout dangereux pour la santé. Elle se présentait comme "docteur en spécialités nutritionnelles" à Courcelles.

Ce mercredi, Marjorie Ducarmois doit venir s'expliquer devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Elle est notamment poursuivie pour exercice illégal de la médecine. Depuis 2010, à Souvret, dans l’entité de Courcelles, Marjorie exerçait le métier de nutritionniste. Selon le parquet, l'inculpée faisait état de faux diplômes de l'Université des Philippines obtenus dans les années 70. Elle se présentait comme "Docteur en spécialités nutritionnelles".


Entre 350 et 400€

L'enquête a démontré que Mme Ducarmois recevait des patients à la recherche d’un régime dans son cabinet. Elle les examinait, leur faisait passer des examens et leur prescrivait des traitements ou des régimes, parfois à grands renforts de compléments alimentaires très onéreux. Pour deux consultations et un régime de base les patients payaient entre 350 et 400 euros.


"Elle insinuait de temps en temps qu’elle allait être capable de soigner des cancers"

Mais les régimes qu’elle prescrivait, Serge Peeters, président de l’Union Professionnelle des Diététiciens, les a analysés et selon lui, ils étaient dangereux pour les patients. "Ces gens avaient tendance généralement à dépérir, éventuellement certaines personnes qui étaient malades avaient finalement beaucoup plus de problématiques de santé suite à ça. Elle insinuait de temps en temps qu’elle allait être capable de soigner des cancers ou que s’ils ne faisaient pas ce qu’ils proposaient, malheureusement des cancers allaient arriver", a-t-il expliqué au micro d’Antoine Schuurwegen pour Bel RTL. Une quarantaine de victimes ont été identifiées. Certaines ont perdu jusqu'à 8.000 euros.


Seuls deux titres sont reconnus en Belgique

En Belgique, la consultation d'un diététicien ne peut (normalement) se faire que sur prescription médicale signée par un médecin. Deux titres sont reconnus : "médecin (nutritionniste)" et "diététicien". Tous les autres termes comme nutritionniste (seul), nutritiologue, nutritiopathe, voire "placardologue" etc sont à fuir, selon l'ordre des diététiciens.

Nous avons, en vain, tenté de contacter Marjorie Ducarnois. Aujourd'hui, elle n'a plus d'avocat, elle devrait donc être jugée par défaut.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos