En ce moment
 

60 cadets font leur rentrée à l’Ecole du feu de Liège, il en faudrait le double: "On n’a pas assez de jeunes"

 

Devenir pompier, beaucoup de petits garçons en rêve ! Et cela tombe bien parce que ce secteur recrute. Une soixantaine de cadets ont fait samedi matin leur rentrée à l'Ecole du feu en Province de Liège. Une formation destinées aux jeunes de 16 à 17 ans et qui leur est dispensée pendant leurs études. Julien Modave et Philippe Lefever étaient présents sur place pour le RTLINFO 19h.

Durant deux ans, ces jeunes vont combiner le collège avec des cours de l’école du feu. "Parfois, je les entends partir à une heure du matin… Et il y a toujours des personnes qui sont là pour aider. C’est extraordinaire, c’est une expérience exceptionnelle à vivre", confie Manon Maedenoen, cadet, 16 ans, au micro de Julien Modave et Philippe Lefever.

Mais pour cette formation, il y a évidemment d’énormes sacrifices, comme l’explique Olivier Daulne, cadet âgé de 17 ans. "Le samedi, toute la journée, ça prend beaucoup de temps. Il n’y a pas de place pour d’autres loisirs à côté. Il faut faire des choix."


Un profil recherché

Au total, 80% des pompiers sont des volontaires. Ceux-ci exerceront donc certainement un métier et ne combattront le feu que sur leur temps libre. C’est ce type de profil dont on manque le plus.

"Au niveau du recrutement dans les casernes de pompiers volontaires, on a de gros soucis puisque les formations sont beaucoup plus difficiles, le travail est plus exigeant, les disponibilités sont exigeantes et au niveau des jeunes, ce n’est pas le même engouement. On n’a pas assez de jeunes qui rentrent dans l’école des cadet", explique Philippe Laloyaux, coordinateur de l’école des cadets.

Cette année, ils sont 66 nouveaux et devraient être au moins le double. Mais il est difficile de susciter ce type de vocation. 

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos