En ce moment
 

La FGTB est-elle responsable de la mort d'une dame à Liège? Voici la réponse que Marc Goblet nous a donnée ce matin (vidéo)

La%20FGTB%20ne%20reconnait%20pas%20sa%20responsablit%C3%A9%20dans%20le%20d%C3%A9c%C3%A8s%20d
Charles%20Michel%20rappelle%20que%20le%20droit%20de%20gr%C3%A8ve%20n
La%20FGTB%20renvoit%20la%20faute%20sur%20l
553484,553485
 

Une touriste danoise est décédée ce lundi matin à Liège. Le chirurgien qui devait l'opérer a été bloqué à Herstal, dans un embouteillage provoqué par les manifestants de la FGTB, comme l'a expliqué la direction médicale de l'hôpital à Vincent Jamoulle. Le chirurgien a été coincé devant le pont de Cheratte, là où des grévistes avaient allumé des feux à même le sol.

"Je ne vais pas porter de jugement ou porter la responsabilité sur d'autres, mais nous n'avons pas à assumer une responsabilité tant que nous ne savons pas si c'était bien ça la cause", a déclaré Marc Goblet, le secrétaire général du syndicat FGTB, ce jeudi matin au micro de notre journaliste Loïc Parmentier, réagissant aux accusations portées à l'encontre de son organisation après le décès d'une septuagénaire (lire le rappel des faits plus bas).

"Il y a une faute qui a été commise mais, comme on sait, la FGTB en tant que syndicat n'a pas de personnalité juridique et donc ce sont les auteurs eux-mêmes, les personnes physiques, qui doivent être poursuivies" a expliqué Eric Magier, avocat spécialiste en droit social. Pour amener ces "personnes physiques" devant un tribunal, il faudra d'abord les identifier au travers d'une enquête qui passera notamment par l'analyse des images.


RAPPEL DES FAITS: le chirurgien doit faire un détour à cause des grévistes, il perd environ 45 minutes

Ce lundi constituait la première étape de la grève tournante (par régions) du syndicat FGTB contre les mesures du gouvernement. C'est la province de Liège qui était concernée. Et qui l'a été au plus haut degré. On se souvient notamment de l'autoroute E40 bloquée par des grévistes à hauteur de Herstal. Cette fermeture pure et simple du plus important axe routier avait entraîné d'énormes perturbations du trafic. Mais elle pourrait aussi être à l'origine du décès d'une personne. 


Une dame de 74 ans avait été admise en urgence lundi à 6h du matin à la clinique Notre-Dame de Hermalle pour une rupture d'anévrisme. "Pour atteindre l'hôpital, le médecin a appelé un motard de la police qu'il a vu près de lui. Puis ils ont pris tant bien que mal l'autoroute à contre-sens", avait rapporté notre journaliste Vincent Jamoulle, qui a rencontré la direction médicale. Au total, le chirurgien a pris une heure pour effectuer le parcours qui était censé lui prendre quinze minutes.

Il a finalement pu pratiquer l'opération, mais son retard a fortement diminué les chances de survie de sa patiente. Celle-ci est décédée quelques heures plus tard. Le Centre Hospitalier Chrétien a déposé plainte contre X pour homicide involontaire. L'hôpital n'établit pas de lien de cause à effet direct, mais souhaite surtout lancer la réflexion sur les limites du droit de grève et sur ses conséquences.

jamoulle-directionmedic
La direction médicale du Centre Hospitalier Chrétien a présenté ses explications à la presse


"La FGTB devra réfléchir à ce sujet..."

La FGTB avait tenu mercredi à présenter, par voie de communiqué, ses "condoléances les plus sincères à la famille de la défunte et à son entourage". Francis Gomez, président de la FGTB Liège-Huy-Waremme, avait quant à lui déclaré à l'agence Belga qu'il considérait une partie de l'opération syndicale de lundi comme "complètement ratée". "Pour la grève de lundi, un de nos objectifs était de profiter de cette action pour développer nos idées mais l'opération est complètement ratée", admettait Francis Gomez. "Vu les différents faits divers, les médias se sont plus préoccupés de la forme du mouvement que du fond, ce que je comprends. Et je ne condamne pas non plus les manifestants. Par contre, la FGTB devra réfléchir à ce sujet et affirmer qu'un certain type d'action amène plus de difficultés qu'autre chose".

"Nous sommes extrêmement conscients de la valeur de chaque vie humaine et rappelons que les actions que la FGTB mène s'inscrivent dans le cadre d'opérations de sensibilisation et de protestations pour plus de justice sociale", clamait le syndicat socialiste. 
"Nous nous associons à l'enquête sur les circonstances du décès de la défunte et nous attendrons que la justice fasse son travail", indiquait Francis Gomez. "Néanmoins, je viens d'apprendre avec stupéfaction que dans de tels cas d'urgence, l'hôpital n'a pas de plan B. Il faudra également discuter de ce point-là".

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos