En ce moment
 

Pourquoi construire un parking place Cockerill à Liège? Même pendant la foire, il resterait 300 places de libre...

Pourquoi construire un parking place Cockerill à Liège? Même pendant la foire, il resterait 300 places de libre...
 

La Ville de Liège souhaite réaménager la place Cockerill et y inclure un parking. Inutile, estiment certains, chiffres à l’appui. Antoine Perret a enquêté pour Bel RTL.

Le problème de saturation des parkings à Liège n'existe pas. C'est en tout cas ce qu'avance la "Plate-forme Place Cockerill", un groupe d'opposants au projet de réaménagement de leur place incluant un parking pour voitures. Pour eux, il n'y a pas un manque de place de parking à Liège mais la Ville pense le contraire.


Lors d’une période noire en ville de Liège, il reste 300 places

Ils ont donc décidé de prouver leurs dires en apportant des données chiffrées. "On a fait un sondage aux heures de pointe dans les parkings Saint-Denis, Cathédrale, Neujean et Cité, des parkings qui sont à proximité immédiate de la place Cockerill. Nous constatons en une semaine de sondage, que sur une période noire en ville de Liège, c’est quand même la foire, l’offre de stationnement en surface est quand même réduite. Il reste, dans les parkings environnants de la place Cockerill, environ 300 places de libre", explique Nicolas Javaux, porte-parole. La Ville n'était pas au courant de l'étude improvisée. Elle préfère ne pas réagir pour l'instant.


"D’abord rendre la place au citoyen et pas à la voiture"

Les opposants aimeraient que des mesures soient mises en place par la ville comme, par exemple, informer en temps réel les utilisateurs du centre-ville sur les places disponibles. "On a toujours dit que le parking était injustifié, la ville de Liège nous a toujours dit qu’elle avait fait des études qui prouvaient le contraire, nous les attendons depuis la première réunion de concertation. Voilà bientôt deux mois qu’on les attend, et ils n’ont pas été capables de les produire. Soit ils ne sont pas contents de leurs chiffres, soit elles n’existent pas. Il y a sans doute d’autres parkings à créer, des parkings-relais principalement. Place Cockerill, il faudra d’abord rendre la place au citoyen et pas à la voiture", ajoute le porte-parole. 

 

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos