En ce moment
 

Stéphane Moreau est officiellement remplacé à Ans: "Je quitte mon mandat de bourgmestre le cœur léger"

Stéphane Moreau est officiellement remplacé à Ans:
 

Stéphane Moreau (52 ans) a quitté la vie politique ansoise le cœur léger, heureux de céder le relais à Grégory Philippin, a-t-il déclaré mercredi soir, après que le conseil communal d'Ans a acté sa démission. "Un choix délibéré au moment le plus opportun après avoir pérennisé et consolidé une équipe jeune et dynamique", selon l'homme emporté depuis décembre 2016 dans la tourmente Publifin.

Conseiller communal entre 1987 et 1993, Stéphane Moreau a ensuite intégré le collège qu'il n'a plus jamais quitté. En 2007, il est devenu bourgmestre faisant fonction puis bourgmestre en titre en renversant, en 2011, Michel Daerden, grâce à une coalition avec le MR et le cdH, coalition toujours en place aujourd'hui De Michel Daerden, il dira: "J'ai vécu une expérience passionnante mais éreintante. Il a donné une ambition nouvelle et nous formions un duo complémentaire qui avait le souci de l'excellence dans la gestion".

L'arrivée de Stéphane Moreau à l'aménagement du territoire, en 2000, a considérablement transformé la commune. "J'ai été soutenu par Michel qui a adhéré aux idées. Il était la planche à billet, j'étais la planche à dessins". Le duo a multiplié les démarches afin d'obtenir des financements wallons ou européens, modifiant ainsi le visage d'une commune qui dispose aujourd'hui d'une Nationale 3 complètement reliftée, de différentes places réaménagées, d'espaces verts créés de toutes pièces mais également d'une nouvelle piscine, assurément le dossier dont il est le plus fier.

Stéphane Moreau a aussi tenu à rappeler les efforts de commune dans les secteurs sociaux et de l'enseignement "grâce à une majorité soudée et une opposition constructive. Merci pour ces moments formidables", a-t-il conclu sous les applaudissements nourris du public. Avant de quitter définitivement la scène politique, Stéphane Moreau a néanmoins tenu à apporter tout son soutien à son successeur Gregory Philippin. "C'est un jour de fête, je l'avais choisi. Cela fait 17 ans que l'on se côtoie. Il a toutes les qualités pour la fonction: subtil, intelligent et loyal, une qualité rare en politique".

Le départ de Stéphane Moreau a été salué par l'opposition qui a tenu à souligner "le respect qu'il a toujours eu pour nous. Il maîtrisait ses dossiers et les défendait avec conviction et pédagogie", a témoigné Thierry Coenen, chef de file Ecolo. Le groupe PS et le collège, par la voix du nouveau bourgmestre Grégory Philippin, ont également tenu à remercier Stéphane Moreau pour le travail effectué au sein de sa commune, un travail qui a complètement changé le cadre de vie des Ansois.

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

vidéos