En ce moment
 

Un homme PIÉGÉ à Angleur: son dernier train (en retard) le laisse à minuit sur le quai d'une gare... FERMÉE

Un%20passager%20bloqu%C3%A9%20sur%20un%20quai%20de%20la%20gare%20d
Un%2520homme%2520bloqu%25C3%25A9%2520sur%2520le%2520quai%2520de%2520la%2520gare%2520%25C3%25A0%2520Angleur%253A%2520%2522J
Un%2520navetteur%2520bloqu%25C3%25A9%2520sur%2520le%2520quai%2520de%2520la%2520gare
619277,619153
 

Import, un habitant de Seraing, prend le train quotidiennement pour se rendre sur son lieu de travail au Luxembourg. Mardi soir, l'expert-comptable a vécu un moment difficile à Angleur. N'ayant aucune issue, l'homme s'est retrouvé coincé sur le quai d'une gare dont tous les accès étaient fermés. Une situation surréaliste que le père de famille a voulu dénoncer. Le porte-parole de la SNCB nous a expliqué ce qu'il s'est passé.

"J'ai vécu une mésaventure avec la SNCB", débute un navetteur prénommé Import, via le bouton orange Alertez-nous, avant de raconter ce qui lui est arrivé la veille. L'homme de 39 ans a pris son train habituel à la gare du Grand-Duché du Luxembourg. Il quitte le quai à 21h18 et arrive à Angleur en province de Liège à 23h50. Mais ce mardi soir, rien ne s'est passé comme prévu à cause d'un gros retard. "Le train n'est arrivé à Angleur qu'à 00h35", nous écrit le père de trois enfants.

Ce dernier s'est donc retrouvé sur le quai de la gare 45 minutes plus tard que l'heure d'arrivée prévue. "Lorsque je suis descendu du train, j'ai eu la mauvaise surprise de constater que les "portillons" du quai qui mènent au couloir central de la gare, puis sur le parking où était garée ma voiture étaient fermés. J'ai dû marcher sur les voies pour aller sur l'autre quai afin de voir si les portillons étaient ouverts de ce côté-là mais il n'y avait pas d'issue", détaille l'expert-comptable.


"J'étais là, seul au monde"

"Je ne savais vraiment pas comment faire pour sortir du quai alors j'ai appelé le 02 528 28 28, le numéro de la SNCB mais à chaque fois, je suis tombé sur le répondeur. J'avais un problème de sécurité et il n'y avait personne. J'étais là, seul au monde, à ne pas savoir quoi faire", précise Import. Ne pouvant joindre la SNCB, le voyageur a continué ses tentatives. Au total, il a traversé les voies plus de trois fois, conscient du danger qu'il encourait. "A un moment, un train de marchandises est passé à toute vitesse", raconte-t-il.


"J'ai pu trouver un chemin un peu dangereux"

Ce dernier a attendu quelques instants avant de se lancer à nouveau et de passer de l'autre côté, c'est à ce moment-là qu'il a réussi à trouver une issue. Le chemin était périlleux mais il a tenté sa chance. "J'ai essayé de voir par où je pouvais passer et j'ai pu trouver un chemin un peu dangereux. Je suis descendu avec beaucoup de difficultés et j'ai pu me libérer. J'ai pris ma voiture et je suis parti", termine-t-il.

"C'est vraiment incroyable qu'ils ferment les accès alors que le dernier train qui vient du Luxembourg et s'arrête à cette gare-là n'est pas encore passé. Si le train est en retard, ce n'est quand même pas la faute du voyageur", s'insurge l'homme.


"Cela pourrait de se reproduire"

Ce matin, remis de ses émotions après sa nuit agitée, Import est retourné à la gare d'Angleur pour prendre son train quotidien. Une affiche a attiré son attention. "En repassant, j'ai remarqué une annonce sur la porte du grillage qui se trouve juste avant l'entrée de la gare. Elle explique que normalement les grilles sont fermées de 1h à 4h15 du matin. Pourtant je suis arrivé à la gare à 00h35 et elles étaient déjà closes", lance le voyageur.

"Il y a quand même quelque chose ici qu'il faut dénoncer. Il faut que la SNCB fasse quelque chose pour cette gare car cela pourrait de se reproduire. Un jour, je vais surement encore me retrouver dans cette situation", dénonce le Sérésien.


Il y a pourtant une procédure pour derniers trains en retard

Le porte-parole de la SNCB nous a donné des précisions sur ce qui s'est passé pour qu'Import se retrouve coincé dans la gare. "Le bâtiment est fermé par un service de sécurité aux alentours de 00h15. Le train ayant eu un retard assez conséquent, environ 40 minutes, il est arrivé après la fermeture. Normalement, dans ce genre de situation, le service de sécurité, qui doit fermer la gare, doit contacter le Security Operation Center (SOC) afin de vérifier s’il n’y a plus de train qui arrive après l’heure théorique. Il y a eu un problème par rapport au suivi de cette procédure, qui reste encore à identifier", indique Thierry Ney.

Lorsqu'une telle chose se produit, le porte-parole de la SNCB conseille de former le numéro d'urgence gratuit qui est le 0800/30 230 et ce 24h/24 et 7j/7. Il peut être composé pour tous les types de problèmes comme par exemple la vue d'un comportement suspect.

Pour terminer, Thierry Ney a tenu à expliquer pourquoi le train était en retard. "Le chauffeur a dû rouler à marche prudente car des policiers étaient en intervention du côté d'Esneux. Le train a donc dû circuler à une vitesse très lente", explique le porte-parole.

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Vidéos

vidéos