En ce moment
 

Une éleveur a préféré abattre ses 35.000 poules à cause des œufs contaminés: Gaia dénonce

 

Un producteur de la région d'Houffalize a été touché par cette contamination et ne peux plus vendre ses oeufs durant 3 mois minimum. Impossible de soutenir les coûts, la producteur a donc choisi une option radicale: abattre ses 35 000 poules. Un abbatage que dénonce l'association de défense des animaux Gaia qui a décidé de porter plainte. Voici l'avis de son président au micro de Steve Damman.

"Le fait d'avoir éliminé 35.000 poules pondeuses n'a pas été inspiré par un acte de nécessité. Cela a été fait par pure logique commerciale. Ce n'était pas nécessaire et la loi impose que pour faire périr un animal, il faut qu'il y ait une nécessité. Ici ce n'était pas un cas de force majeure puisqu'il n'y a pas de risques au niveau de la santé publique et de la santé animal", dénonce Michel Vandenbosh, le président de l'ASBL Gaia.

Vos commentaires

Qualifs Mondial 2018

vidéos