En ce moment
 

"Royal baby": Kate et William présentent leur fille au monde entier (vidéo)

nGED_ID
nGED_ID
nGED_ID
nGED_ID
nGED_ID
nGED_ID
 

Kate et William ont fait une brève apparition avec leur fille de quelques heures endormie, pour une première séance-éclair de photo, ce samedi soir, face à des centaines de journalistes du monde entier massés devant la maternité de St Mary de Londres.

La duchesse de Cambridge portait dans ses bras la princesse dont le nom n'est pas encore connu, enveloppée dans un châle blanc et protégée par un bonnet. Les images des chaînes d'information en continu ont immédiatement fait le tour de la planète. Le couple princier est ensuite rentré quelques instants dans l'hôpital pour en ressortir rapidement avec leur fille installée dans un cosy porté par William. Le duc et la duchesse de Cambridge se sont alors engouffrés dans une Range Rover noire, escortée de plusieurs véhicules et motards de Scotland yard, en direction de Kensington palace, leur résidence londonienne.


Le prince George fait coucou de la main aux reporters

En milieu d'après-midi, le grand frère de la petite princesse, George, âgé de 21 mois, avait fait une rarissime apparition publique sur le perron de la maternité avec son père William, saluant les reporters d'un coucou de la main. Une vingtaine de minutes plus tôt, le duc de Cambridge était sorti de l'hôpital en déclarant furtivement à la presse: "Je suis heureux".


L'annonce sur les réseaux sociaux

Kate a accouché d'une petite fille de 3,7 kilos, quatrième dans l'ordre de succession au trône, a annoncé ce samedi matin le palais de Kensington. Une nouvelle qui a immédiatement fait le tour du monde et provoqué une explosion de joie devant l'hôpital. "Son Altesse royale la duchesse de Cambridge a donné naissance sans complications à une fille à 08H34 (07H34 GMT). Le nouveau-né pèse 8 livres et trois onces" (3,7 kilos), a annoncé le palais, précisant que William était présent. "It's a girl!" ("c'est une fille!") se sont immédiatement exclamés les inconditionnels de la Monarchie rassemblés devant l'hôpital, tandis que les réseaux sociaux s'emballaient.

 

L'information a été relayée à la centaine de journalistes massés devant la maternité par un crieur royal en habit moyenâgeux sang et or, coiffé d'un chapeau à plume d'autruche et muni d'une cloche."La princesse royale et son enfant se portent bien", a ajouté le palais. La reine Elizabeth II, arrière grand-mère pour la cinquième fois, a été prévenue en son château de Windsor et elle est "ravie" indique par ailleurs le communiqué officiel. Le premier enfant du couple princier George, est né dans le même établissement le 22 juillet 2013.


Un accouchement très rapide

L'épouse du prince William, Kate, a été admise ce samedi au petit matin à la maternité. "La duchesse de Cambridge a été admise à O7H00 (05H00 GMT) à l'hôpital Saint Mary de Londres en stade précoce de travail", selon un communiqué de la résidence londonienne du couple princier. Elle n'a donc mis que quelques heures pour donner naissance à sa petit fille.


Kate et William ont quitté ensemble le palais de Kensington en voiture pour se rendre à l'aile Lindo de l'hôpital qui abrite la maternité où la duchesse avait déjà donné naissance à son premier enfant, le prince George, le 22 juillet 2013.

A l'inverse d'il y a deux ans, les journalistes n'ont pas été autorisés à camper devant la maternité avant que Kate n'y entre. Depuis l'annonce officielle, la presse du monde entier convergeait devant l'hôpital. Ces derniers jours, pour tromper l'attente, deux énormes ours en peluche avaient été livrés devant l'hôpital par un bookmaker heureux de profiter de la présence médiatique tandis que William et Kate avaient fait porter des viennoiseries aux quelques irréductibles admirateurs de la monarchie britannique qui attendaient fébrilement l'heureux événement depuis une semaine déjà. Pour la naissance de George, le siège médiatique avait commencé dès le 1er juillet, alors que le terme de la grossesse était prévu pour mi-juillet, et a duré trois semaines.


Une centaine de coups de canons

Une centaine de coups de canons - 62 depuis la Tour de Londres et 41 depuis Green Park - seront tirés pour célébrer la naissance de ce deuxième bébé royal, qui viendra prendre la quatrième position dans l'ordre de succession au trône britannique derrière son grand-père le prince Charles, son père William et son grand frère George.


Quel prénom?

Le nom du bébé, qui sera une "Altesse Royale" et portera le titre de princesse de Cambridge, ne sera en principe pas connu dans l'immédiat. Le monde avait dû attendre deux jours pour apprendre le nom de George Alexander Louis, contre une semaine pour William et ... un mois pour Charles. Chez les parieurs, le prénom d'"Alice" est le plus plébiscité.

Le premier ministre britannique David Camero a félicité Kate et William via un tweet. "Félicitations au duc et à la duchesse de Cambridge pourn la naissance de leur petite fille. Je suis absolument ravi pour eux".


Explosion de joie

"C'est une nouvelle merveilleuse, c'est une fille! Et née si vite!", s'est réjouie Michelle Lassiter, 55 ans, qui s'est précipitée devant la maternité aux petites heures du jour, après avoir entendu à la radio que Kate venait d'y être admise."C'est tellement enthousiasmant! C'est comme un souvenir de la princesse Diana", imagine Sadie Moran, 45 ans, brandissant l'Union Jack.

Terry Hutt, 80 ans et qui campe devant la maternité depuis 13 jours, était aux toilettes pour quitter son pyjama et revêtir son costume aux couleurs du drapeau britannique quand la nouvelle est tombée. "C'est merveilleux. (...) Je suis très heureux pour eux", a-t-il dit, avec une pensée lui aussi pour la princesse Diana, morte dans un accident de voiture à Paris alors que ses fils William et Harry n'étaient encore que des adolescents. "Diana serait très très fière. Pour être honnête, je me sens fier, j'ai vu William grandir", a-t-il dit visiblement ému.

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos