De nombreux Bruxellois ont sans doute cru avoir la berlue lorsqu'ils ont aperçu Lola, un âne adulte, sur le balcon d'un immeuble de Saint-Josse, une commune de la capitale. Et pourtant, l'animal se trouvait bien là. Perchée sur le balcon du Centre Culturel Arabe où elle participe activement à une pièce de théâtre qui se tient jusqu'à dimanche, Lola coule des jours heureux. Il était prévu que lorsque les représentations seraient terminées, Lola retrouverait sa ferme de Neder-Over-Heembeek.

 

"Non, je continuerai de la sortir tous les jours"

La commune de Saint-Josse a confié l'affaire à la police locale, qui somme la propriétaire de déplacer l'âne dans un lieu plus adapté. "Non, je continuerai de la sortir tous les jours pour qu’elle respire. Et s’ils ne sont pas d’accord, ils m’emmèneront en prison", explique Hawa Djabali, qui héberge l'animal sur son balcon, malgré l'injonction de la police.

La police a indiqué qu'elle retournerait sur les lieux en compagnie d'un inspecteur du bien-être animal si l'âne n'est pas déplacé rapidement.