La police fédérale de Bruxelles vient d'élucider le meurtre de Stavros Varzos, un homme d'affaires d'Overijse, abattu en 1996 à Watermael-Boitsfort, rapporte lundi les journaux du groupe Sudpresse. De nouvelles analyses ADN d'indices ont permis d'identifier en 2011 un homme dont le mandat d'arrêt vient d'être confirmé.

 

Abbatu d'une balle

Stavros Varzos était gérant d'une firme de catering et transportait régulièrement d'importantes sommes d'argent. Le 16 décembre 1996, l'homme était venu déposer une partie de sa recette boulevard du Souverain, à Watermael-Boitsfort. Il a été abattu d'une balle. Son corps a été jeté depuis sa propre voiture dans une rue voisine, rue Nisard. Son véhicule a été aperçu un peu plus tard dans une autre rue de la commune. La voiture sera finalement retrouvée, abandonnée, sur le parking du GB, à Waterloo.

 

Suspect connu de la justice

Des années d'enquête n'ont pas permis d'identifier le (les) auteur(s). En 2011, la police fédérale a décidé de procéder à de nouvelles analyses ADN d'indices. Un ADN a été relevé et identifié. Il appartient à un homme fiché dans les arrondissements judiciaires d'Anvers et de Mons en 2006. Le suspect, A., a été extradé et placé sous mandat d'arrêt à Bruxelles le 25 mai 2011. Ce dernier a été confirmé le 23 décembre par la chambre du conseil. L'homme nie les faits.

 

Confirmé

L'homme se trouve déjà derrière les barreaux depuis le 25 mai 2011 et la chambre du conseil a confirmé son mandat d'arrêt le 23 décembre dernier. Le suspect continue à nier les faits qui lui sont reprochés. Le magistrat du parquet de Bruxelles n'a pas souhaité donner davantage de détails sur l'enquête en cours

 

                                                                                           >VOS REACTIONS SUR FACEBOOK: "Mieux vaut tard que jamais"