Le très controversé sapin de la grand place vit ses dernières heures. Il sera démonté ce samedi. Une décision prise avant même l'installation, car la Ville veut éviter tout accident la nuit du réveillon. "Les gens sont particulièrement en forme la nuit du 31 décembre. On ne veut prendre aucun risque", a expliqué Philippe Close, échevin du Tourisme.

Le démontage de ce sapin sera plus facile que s'il s'agissait d'un véritable arbre. "Il y a des grands élévateurs, des espèces de grues mobiles qui viennent démonter les différentes structures qui le soutiennent et ça va relativement vite", a ajouté Philippe Close.

 

"Le bilan est assez positif"

Et quelques heures avant que cette oeuvre soit démontée, l'heure est au bilan. "Globalement il y a eu pas mal d'ouverture face à la démarche et à la tentative d'innovation, de prendre une initiative. Le bilan est assez positif, me semble-t-il", a confié la personne en charge de la communication des Plaisirs d'hiver.

Précisons que même si les responsables estiment que ce sapin électronique soit une réussite, la ville a d'ores et déjà annoncé qu'elle renouera avec la tradition l'an prochain, avec un vrai sapin sur la Grand-Place de Bruxelles.