"On ne comprend pas. La Région Bruxelles-Capitale a fait construire ce bâtiment qui est maintenant là mais il manque un mètre entre le sol et les sorties du garage. Les pompiers n'ont pas été consultés sur sa conception et n'ont jamais été invités sur le chantier pour voir l'avancement des travaux", explique Eric Labourdette. "En attendant, les pompiers du poste Diamant qui devaient y être réaffectés début mars, ignorent quand ils pourront s'y installer et sont contraints de rester dans un bâtiment qui est dans un état d'insalubrité alarmant", complète-t-il.

 

"Les pompiers se douchent avec les rats"

Selon lui, le poste Diamant, situé dans une maison unifamiliale, pose de graves problèmes de sécurité. "Les pompiers prennent leur douche en compagnie de rats et des pigeons morts pourrissent dans la cave. Les infiltrations d'eau dans la toiture provoquent des effondrements des faux-plafonds dans la cage d'escalier et des courts-circuits dans les luminaires", ajoute encore le représentant du syndicat libéral.