> SUIVEZ NOTRE DIRECT: INFOS, TEMOIGNAGES, PHOTOS, VIDEOS

Un individu a ouvert le feu Place Saint-Lambert peu avant 12H30. Il a lancé plusieurs engins explosifs en direction de la place Saint-Lambert. Il a ensuite trouvé la mort dans des circonstances qui n'ont pas encore été précisées officiellement.L'individu serait, selon une source judiciaire, Nordine Amrani. L'homme es connu des services judiciaires. Une perquisition avait été menée à son domicile il y a quelques, rue Bonne Nouvelle, à Liège. Les enquêteurs recherchaient alors des plans de cannabis et avaient finalement découvert des armes. Il avait été condamné en septembre 2008 à 58 mois de prison ferme pour avoir détenu 9.500 pièces d'armes et une dizaine d'armes complètes ainsi que la culture de 2.800 plants de cannabis dans le cadre d'une association de malfaiteurs.Un passant se trouvant sur la place Saint-Lambert a été tué et d'autres blessés sont dans un état grave.

 

Sous contrôle depuis 15h

Selon Danièle Reynders, la situation  est revenue au calme dans l'après-midi et est sous contrôle depuis 15H00. Le nombre des victimes entraîne des difficultés de circulation, selon la police, priorité étant donnée aux évacuations vers les hôpitaux. Les faits se sont uniquement déroulés place Saint-Lambert. Aucun autre quartier de la Ville n'a été touché, a précisé le procureur du Roi, qui tiendra un point presse à 16H00 dans son bureau du Palais de Justice.

 

Un seul auteur

Le Centre fédéral de crise a tenu mardi à démentir certaines informations qui ont circulé à propos de la tuerie à Liège. Les faits n'auraient été commis que par un auteur et il n'y aurait également aucun lien entre ces faits et une affaire judiciaire en cours ou une action terroriste. Aucune fusillade n'a par ailleurs eu lieu dans une rue parallèle à la Place Saint-Lambert. Les services de police et l'Organe de Coordination pour l'Analyse de la Menace (OCAM) évaluent quant à eux la situation et, en fonction de cette évaluation, pourraient décider de mesures particulières à prendre.La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, et le Premier ministre, Elio Di Rupo, vont se rendre sur place.