Un Amaytois circulant en Audi A8 immatriculée au Luxembourg a été flashé à 35 reprises en l'espace de 4 mois alors qu'il se trouvait en région liégeoise. L'homme, fou de vitesse, frôlait les 240 km/h à chaque fois que sa voiture a été immortalisée par les radars de la police.

Le 21 février dernier, il était encore en infraction et avait pu être intercepté par la police. Il avait alors écopé d'un retrait de permis immédiat.  Mercredi matin, le tribunal de police de Liège a prolongé ce retrait pour une période de 3 mois.

 

Et les 34 autres délits?

Concernant les 34 autres délits, l'avocate du chauffard affirme que son client n'était pas au volant. Il argumente que la voiture appartient à la société immobilière du défendeur et que de nombreuses personnes ont pu l'utiliser et se faire flasher.

Selon nos confrères de La Meuse qui rapportent l'information, l'homme risque d'être convoqué endéans les trois mois afin de faire face à une éventuelle condamnation pour l'ensemble  des 35 excès de vitesse.