Alors que la crise rend la vie de nombreux Belges plus compliquée, que la peur de tomber dans la précarité gagne une part importante de la population, l'objectif de l'opération "Ensemble face à la crise" est de montrer comment les Belges se débrouillent face à la hausse des prix et à un pouvoir d’achat en baisse. 

 

Le témoignage de Valérie: "C'est leur papa qui les emmène au Quick, je ne peux pas me le permettre"

"Maman seule avec 2 enfants et au chômage (j'ai repris des études).

Magasins: Colruyt, aldi, Lidl et en Allemagne 1x tous les 3 mois (nous sommes intolérants au gluten et lactose et impossible de se nourrir à prix raisonnable en Belgique en plus du choix minuscule).

Liste de courses strictement tenues et respectées (légumes et fruits de saison, fabrication de bocaux stérilisés et pains, glaces, yaourts, desserts et plats fait par mes soins, pas de "tout fait")

Vêtements de secondes mains, soldes et brocantes.

Lampes économiques et led dans toute la maison.

Le sèche-linge ne fonctionne presque pas et je fais tout sécher sur des fils.

Pour le chauffage, j'ai un poêle à pellets + chauffage central mais je ne chauffe pas les chambres(juste sur l’antigel).

Pour l'eau, j'ai mis des économiseurs sur tous les robinets et des bouteilles remplies d'eau dans les chasses de wc.

Pour les sorties, heureusement que j'ai droit aux articles 27 comme ça je sais emmener mes enfants de temps en temps au cinéma. c''est leur papa qui les emmènent au quick ou pizzahut (je ne sais pas me le permettre).

Pour les abonnements multimédia, ils sont au minimum ( le gsm est surtout là pour m'appeler, j'ai un pack belgacom... donc tv gratuite sans pack supplémentaire. Le téléphone fixe, j'appelle quand c'est gratuit, l'internet est au minimum et est presque indispensable avec un petit garçon en secondaire pour ses cours et aussi les miens)"

Valérie, Sprimont (Province de Liège)

 

> VOUS AUSSI, TEMOIGNEZ ET PARTAGEZ VOS IDEES SUR NOTRE PAGE FACEBOOK