Depuis une résolution adoptée en décembre 2011 au sein des Nations Unies, le premier jour du printemps a été proclamé journée mondiale des personnes atteintes du syndrome de Down. Cette année, une initiative lancée sur Facebook invite les internautes à porter deux chaussettes différentes à chaque pied, ce jeudi matin, pour "être différent". Marraine depuis 7 ans de Dorian, petit garçon trisomique, Sylvie Payen a contacté notre rédaction via la page Alertez-nous pour nous faire part de cette action qui lui tient à cœur. Et aux personnes qui lui diront: "Tiens tu t'es trompée en mettant tes chaussettes", Sylvie leur répondra: "Non, mais je soutiens la cause de la Trisomie 21. Mon filleul est trisomique."

 

"Les enfants trisomiques attirent l'amour"

Avec beaucoup d’émotion, Sylvie de Mettet nous explique le jour où elle est devenue marraine. "Il y aura 8 ans au mois d’août, mon frère est devenu papa d’un petit Dorian. A la naissance, il a appris que le petit était trisomique. Il m’a alors demandée si je voulais toujours devenir la marraine de son enfant..." A cela Sylvie a répondu qu’elle ne voyait pas pourquoi elle changerait d’avis parce que l’enfant de son fils était différent. "Qu'est-ce que cela changeait? Rien", s'insurgea-t-elle. Sylvie nous a également confié que depuis ce jour elle a développé une liaison extraordinaire avec son filleul. "Dorian est super adorable, toujours souriant, même si il a son petit caractère." Et de préciser: "On ne le dit pas assez mais les enfants trisomiques sont super gentils, ils attirent l’amour."