En ce moment
 

"Allo, Aldi Pont-de-Loup?": une erreur sur Google fait de la vie de Giuseppe un enfer

Giuseppe%20n
%22Allo%2C%20Aldi%20Pont-de-Loup%3F%22%3A%20une%20erreur%20sur%20Google%20fait%20de%20la%20vie%20de%20Giuseppe%20un%20enfer
640137
 

"Allo, Aldi Pont-de-Loup ?", ce début de conversation téléphonique, Giuseppe l’a entendu un nombre incalculable de fois en un peu plus d’un mois. Google a affiché de manière erronée, pendant plusieurs semaines, le numéro privé de cet habitant de Pont-de-Loup comme étant celui du magasin Aldi. L’homme a eu beaucoup de mal à le faire supprimer.

Vous vous souvenez, dans les Aventures de Tintin, du gag récurrent du mauvais numéro de la boucherie Sanzot qui fait hurler d’exaspération le Capitaine Haddock ? Giuseppe, un habitant de 60 ans de Pont-de-Loup, près de Charleroi, a vécu plus ou moins la même chose. À l’origine, une erreur sur Google qui mentionnait son numéro de téléphone comme étant celui du magasin Aldi de sa commune. "Au départ, je recevais des coups de fil me demandant : ‘Aldi Pont-de-Loup ?’, je répondais que ce n’était pas ça, qu’ils avaient fait une erreur. Mais bon, quand ça se produit une fois, deux fois, trois fois, par après vous vous posez des questions en disant qu’il y a quelque chose qui n’est pas clair. Je demandais aux gens quand ils appelaient Aldi : 'Où avez-vous trouvé ce numéro ?' et on me répondait sur internet, donc je suis allé voir et effectivement, quand vous tapiez Aldi Pont-de-Loup dans Google, vous aviez mon numéro qui s’affichait carrément", nous raconte-t-il.


"Une dame qui avait perdu sa gourmette m’a demandé si on l’avait retrouvée dans le magasin"

Si les appels mettent quelques jours à se multiplier, après deux semaines, ça devient insupportable pour le Lupipontain. "J’en ai reçu jusqu’à une vingtaine par jour. Certains jours, c’était infernal", assure-t-il. Il reçoit même un appel un dimanche matin pour lui demander si le magasin est ouvert. Les autres jours, ce sont des demandes en tous genres. "Une dame qui était allée faire ses courses avait perdu sa gourmette et m’a demandé si on l’avait retrouvée dans le magasin, un autre me demandait s’il restait encore un certain produit etc", détaille-t-il. À chaque appel, Giuseppe reste calme, il sait que ce ne sont pas les clients qui sont en tort. "Eux, ils allaient en toute confiance sur internet voir après un numéro de téléphone, donc ils appelaient en toute bonne foi", explique-t-il.


Aldi promet de faire son possible

Le jour où il se rend compte de l’erreur, le sexagénaire se rend jusqu’au supermarché de Pont-de-Loup où, le gérant étant absent, un employé lui donne le numéro de la centrale de Gembloux qu'il s'empresse de contacter. "La dame que j’ai eue au téléphone a regardé, a tapé sur Google la même chose que moi et m’a dit : ‘Mais monsieur, ce n’est pas sur le site d’Aldi qu’il est, c’est sur Google’. Elle m’a expliqué qu’Aldi ne divulguait jamais ses numéros de téléphone et que sur leur site, seul le numéro de la centrale était visible. Mais elle a bien compris que c’était mon numéro qui était sur Google, m’a dit qu’elle allait essayer de voir avec leur bureau informatique ce qu’il y avait lieu de faire et qu’elle me recontacterait". En fin de conversation, la responsable lui conseille de porter plainte auprès de la police.


"La police m’a dit de changer de numéro de téléphone"

Giuseppe se rend alors à trois reprises au commissariat le plus proche de chez lui, celui d’Aiseau-Presles, mais rien ne bouge. Les agents qui le reçoivent lui disent qu’ils ne peuvent rien y faire et ne veulent pas enregistrer sa plainte. Il finit par se rendre au commissariat central de Charleroi où il a droit à la même réponse. "Ils m’ont dit qu’ils ne savaient rien faire. Je leur ai dit : ‘Si vous vous ne savez rien faire, qu’Aldi ne sait rien faire, je veux porter plainte’. ‘Mais ça ne sert à rien, monsieur, c’est comme si vous tapiez un pavé dans la mare. Google est quelque chose d’international, vous ne pourrez rien faire contre ça‘ m’a-t-on répondu, affirme-t-il. La police m’a dit de changer de numéro de téléphone, mais je n’ai pas voulu, car je viens de refaire des cartes de visite, il y en a 1.000, je les jette carrément ?". En dernier recours, il tente de joindre la cyber police, mais n’obtient jamais de réponse.


La maison-mère d'Aldi en Allemagne a pris les choses en main

Avec l’aide de sa famille et de ses voisins, Giuseppe signale à plusieurs reprises l’erreur à Google via un onglet prévu à cet effet sur le moteur de recherche. Sa fille envoie également des mails de réclamation directement à la multinationale, mais rien ne bouge. La bonne nouvelle arrive finalement de la centrale Aldi de Gembloux. La responsable qu’il a eue au téléphone quelques semaines auparavant l’appelle pour lui dire qu’elle a pris contact avec la maison-mère en Allemagne, que celle-ci a fait le nécessaire et que le numéro a été enlevé.


Probablement une erreur humaine

Nous avons contacté Google pour savoir comment le numéro d’un particulier pouvait se retrouver mentionné sur son moteur de recherche comme étant celui d’un commerce. Pour Michiel Sallaets, porte-parole de Google, il s'agit probablement d'une erreur humaine. "Aldi Pont-de-Loup est vérifié sur Google Mon Entreprise. C'est-à-dire que la propriétaire de l'entreprise qui a reçu la vérification de Google peut accepter ou décliner une suggestion pour ajouter un numéro ou pas. Dit autrement, quand on donne un 'feedback' et qu'on clique le bouton pour ajouter une adresse ou numéro de téléphone, la propriétaire de l'entreprise reçoit un email. C'est à elle de confirmer ou décliner", a-t-il détaillé.

Le porte-parole a ensuite précisé que si quelqu’un constate un numéro erroné (ou toute autre erreur) concernant un lieu sur son moteur de recherche, il est possible de le signaler via le bouton "suggérer une modification". "Nous examinons les modifications, par conséquent, un certain délai peut être nécessaire avant qu'elles ne soient mises à jour sur la carte", a-t-il précisé.

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Vidéos

vidéos