En ce moment
 

Des cœurs en canettes géants pour la planète: le projet fou d’Alfredo bientôt à Mons (photos)

nGED_ID
nGED_ID
nGED_ID
nGED_ID
nGED_ID
nGED_ID
 

Alfredo Longo fait l’apologie des déchets en leur donnant une seconde vie. Cet artiste montois travaille les canettes usagées qu’il collecte pour les transformer en œuvres d’art. Aujourd’hui, un projet lui tient particulièrement à cœur: la création de sculptures monumentales avec la participation des citoyens. Une façon de lier beauté artistique et sensibilité au respect de l’environnement.

Quand Alfredo Longo évoque ses œuvres artistiques inédites, sa voix enjouée et dynamique reflète la passion qui l’anime. Cet artiste montois nous a contactés via notre page Alertez-nous pour mettre en lumière son projet artistico-citoyen intitulé 'Un Geste pour la Planète, un Cœur tout en Canettes'. Son objectif est de créer des sculptures monumentales  avec plus de 50.000 canettes usagées et récoltées par les citoyens des villes participantes. Non pas pour les exposer dans des galeries, mais pour les installer dans l’espace public. De l’art urbain pour sensibiliser la population aux nuisances des déchets. 

 

"Une invitation artistique conviviale"

"C’est un grand projet innovant que je veux mener avec le public. Ce n’est pas du recyclage souterrain, où l’on compile des déchets recyclables dans un sac plastique. En participant à cette œuvre artistique et symbolique, les citoyens peuvent être témoins de leur contribution et être fiers de leur geste. C’est donc une invitation artistique conviviale démontrant les bénéfices du tri pour tous", explique l’artiste de 55 ans, qui tient sa propre galerie d’art "Heart2Gallery".

Peintre depuis l’âge de 16 ans, Alfredo s’est tourné vers la sculpture il y a 7 ans. Il a d’abord travaillé avec des cartons compressés d’emballages en tout genre qu’il trouvait dans les magasins. Comme il s’agit toutefois d’une matière éphémère, surtout à l’extérieur, Alfredo a rapidement décidé d’utiliser des cannettes en aluminium."C’est une matière première qui m’attire pour la diversité de ses couleurs. Je viens d’Italie et j’aime les couleurs chaudes. Et puis les cannettes reflètent aussi le marketing actuel et le foisonnement d’idées des graphistes", souligne Alfredo. 

 

Un fléau pour la nature

L’artiste est aussi affecté par la surconsommation actuelle et par l’abondance des déchets qui en résulte. Une situation qui engendre une pollution importante."Les cannettes sont un fléau. Elles sont recyclables à 100 %. Mais, en réalité, elles sont encore mal recyclées car c’est un produit consommé plutôt en dehors de la maison", regrette le quinquagénaire. Les consommateurs continuent en effet de jeter une partie de ces boîtes-boisson dans une poubelle classique, sans les trier. Et certaines se retrouvent aussi abandonnées dans la nature. Si toutes les boîtes consommées en France chaque année étaient mises bout à bout, on pourrait parcourir la distance de la Terre à la Lune. Et dans la nature, une cannette de boisson au moins 100 ans à disparaître.

Pour conscientiser les citoyens au tri sélectif, Alfredo a donc décidé de recycler ces objets métalliques en œuvres d’art. Il a ainsi créer des cœurs, des super-héros et des têtes humaines à partir de cette matière atypique, mais difficile à travailler."Je me suis coupé et j’ai dû me rendre à l’hôpital à trois reprises, en raison d’infections mal soignées", révèle l’artiste. Sa persévérance a toutefois eu raison de ces contraintes de réalisation. Et son envie de créer s’est même amplifiée.  

 

100.000 canettes dans mon stock

Au départ, le Montois collectait lui-même des cannettes auprès de restaurants ou de snacks. Ensuite, informés par son concept artistique, notamment grâce à des expositions, des citoyens ont commencé à lui en apporter."Il y a eu un énorme essor à Mons. J’ai reçu des sacs entiers de cannettes propres. Et aujourd’hui, j’en ai 100.000 dans mon stock", se réjouit ce père de trois enfants.

Il y a environ 4 ans, Alfredo a eu l’idée de lancer un projet participatif: créer des œuvres monumentales urbaines en collaboration avec la population. Pour obtenir un endroit stratégique pour les exposer, il a d’abord contacté la ville de Mons."C’est un projet marginal. Je suis passé à l’attaque tout seul, sans demander aucun subsisde. Cela ne coûte rien à personne et j’utilise moi-même très peu d’énergie. C’est donc un geste volontaire, un cadeau de ma part et de la part des citoyens. Mon but, c’est que cela existe car c’est unique au monde."

 

Un premier cœur de 5 mètres de haut

Même si l’échevin Marc Davrille aurait manifesté son enthousisame pour ce projet depuis le début, Alfredo a dû faire preuve de patience avant de recevoir un soutien concret des pouvoirs publics."Cela a pris du temps avant d’aboutir, notamment à cause des élections", regrette cet homme généreux et passionné, qui a également fait don de l’un de ses cœurs au Télévie.

Pour élargir ses possibilités, en attendant d’avoir une confirmation des autorités, le sculpteur a eu l’idée de parler de son projet au responsable du site des Lacs de l’Eau d’Heure."Il était très enthousiaste. Et cela a été très vite. Depuis le mois d’été, on y a installé un cœur rouge de 5 mètres de haut. Il est composé de plus de 50.000 canettes comprimées. Il a fallu deux ans pour le réaliser, car il y a beaucoup d’étapes manuelles. C’est la première réalisation du projet et elle a un succès fou", s’enthousiasme Alfredo.

 

"Ça va être magnifique !"

Finalement, il a également reçu une confirmation de la part de la Ville de Mons pour implanter un deuxième coeur monumental."Pour le moment, les pièces détachées se trouvent dans mon jardin. C’est comme un bateau. Dans deux mois, il doit être installé sur le rond-point du Bois d’Havré. Le cœur rouge, symbole de notre ville, sera illuminé la nuit. Ça va être magnifique", prédit le concepteur.

Et Alfredo ne compte pas en rester là. Il voit déjà plus loin et espère réaliser de nouvelles sculptures grands formats dans d’autres villes du pays. Après la série des "Cœurs de la planète", le Montois compte lancer les "Gardiens de la planète", d’énormes visages humains en canettes."Nous devons tous jouer un rôle pour l’environnement. Et ces œuvres artistiques sont un outil efficace pour diffuser un message visuel important.


Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Vidéos

vidéos