En ce moment
 

Kaylie réagit aux propos du patron du TEC: "À Namur, en plein rush, on croise des bus pas en service, c'est n'importe quoi!"

 

Ce vendredi matin, dans le 7h50 de Bel RTL, Vincent Peremans, l'administrateur général de la Société Régionale Wallonne du Transport (holding du groupe TEC), a été interrogé par Martin Buxant. Le patron du TEC a notamment déclaré que "le matin, aux heures de pointe, tous les bus et les chauffeurs du TEC sont sur la route. Il n'y a pas de réserve à injecter à gauche et à droite!".


Kaylie déplore les bus vides, d'autres témoins nuancent

Face à ces propos, Kaylie a appuyé sur notre bouton orange Alertez-nous pour réagir. Elle se dit interloquée par les explications de Vincent Peremans, qu'elle confronte avec la réalité qu'elle observe chez elle. "Comment peuvent-ils dire qu'ils déploient tous leurs bus et chauffeurs? À Namur, en plein rush, on croise plein de bus pas en service qui passent devant nous sans même nous regarder. C'est vraiment un gros n'importe quoi! On essaye tous de prendre les transports en commun pour préserver la nature, faire vire le secteur public, mais pourquoi nous en tant qu'utilisateurs nous devons respecter notre part du marché, qui est d'arriver à l'avance, payer sa place (qui d'ailleurs n'est vraiment pas donnée quand on a peu de moyen), respecter les bus et chauffeurs, alors que eux ont le droit de faire ce qu'ils veulent?", nous a écrit Kaylie.

Devant le message de ras-le-bol de Kaylie, Philippe nous a envoyé ses explications. "Je suis chauffeur de bus retraité. Si les bus du TEC affichent 'pas en service' c'est qu'une partie de leur carton horaire prévoit un moment pour se rendre d'un point à un autre sans charger. Le chauffeur ne peut pas s'arrêter pour charger à ce moment-là. Il n'est donc pas responsable des usagers laissés à leur triste sort. J'invite les personnes à partager une fois le service d'un chauffeur pour se rendre compte du métier que nous faisons", a-t-il indiqué.

Après avoir lu le témoignage de Kaylie, un autre témoin a souhaité donner son avis: "Suite à mon expérience à Liège, j'affirme sincèrement que les chauffeurs font leur maximum pour que le trajet se passe au mieux". "J'ai habité Liège 4 ans où j'y ai pris le bus 6 fois par semaine à raison de 4 à 6 fois par jour. Je peux affirmer que j'ai très rarement vu des bus "pas en service" aux heures de pointe. Énormément de facteurs peuvent rentrer en jeu, notamment l'état du véhicule ou bien encore la formation d'un nouveau conducteur. Je pense qu'avant d'être scandalisé par un bus vide, il faudrait en chercher les raisons", a-t-il dit.

Des bus très vieux, très chers, et souvent en retard

De son côté, Celentano a également témoigné. "J'habite la région de Charleroi. Les bus TEC sont très très vieux et très chers, et souvent en retard. Vous devez dire au directeur du TEC de monter dans un bus TEC pour le constater!", a-t-il réagi.

D'ailleurs, concernant Charleroi, Vincent Peremans a affirmé que les problèmes y étaient moins fréquents. Pour un autre témoin qui nous a contactés, la situation est à nuancer. "Je tiens à signaler qu'à Charleroi il n'y a peut-être pas très souvent de bus bondés, mais il y a presque quotidiennement plusieurs métros qui sont annulés. Cela fait 580 depuis le 19 août", a affirmé ce citoyen.

Supprimer les lignes vides du TEC Luxembourg? Elles n'existent pas!

Patrice a aussi tenu à réagir. Dans l'interview de Vincent Peremans, Martin Buxant lui a demandé s'il n'y avait pas des bus vides en province du Luxembourg susceptibles de venir renforcer les lignes liégeoise, qui sont les plus touchées par les surcharges. "Le matin, soyons bien clairs, toutes les lignes du TEC en région wallonne sont bien occupées", a rétorqué le patron du TEC. Cependant, selon Fabrice, la situation est tout autre: "Pourquoi ne pas supprimer les lignes vides du TEC Luxembourg? Parce que ça n'existe pas. En Luxembourg les bus transportent les étudiants matin et soir comme des sardines dans leurs boîtes. Le reste du temps tu vas à pied ou tu t'achètes une voiture. C'est aussi une réalité méconnue de tous", a-t-il déploré.

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Les titres

Vidéos

vidéos