En ce moment
 

Mickaël, victime d'une thrombose au foie, est décédé: les supporters du Standard lui rendent hommage

Mickaël, victime d'une thrombose au foie, est décédé: les supporters du Standard lui rendent hommage
 

Après une troisième greffe du foie, une thrombose du même organe est venue briser l'avenir de Mickaël Swaen. Un peu plus d'un mois après le début de son hospitalisation, le jeune homme est décédé, a-t-on appris mardi soir.

Il y a quelques jours, nous évoquions l'histoire de Mickaël (voir ci-dessous), guère épargné par la maladie depuis de nombreuses années, et qui était entré aux soins intensifs le 16 mars dernier suite à une thrombose du foie. "Depuis plus de six ans, tout ce qui est possible et inimaginable, il nous l’a fait. Plusieurs septicémies, des rejets,… Il a même été paralysé des jambes à cause d’une greffe", témoignait alors sa maman Kathy Swaen. "Maintenant, il a eu un problème de coagulation qui a entraîné cette thrombose."

Malheureusement, le jeune homme n'a cette fois pas pu surmonter la nouvelle épreuve qu'il traversait et a succombé. Mickaël, un habitant de Forest, était un grand supporter du Standard. Malvoyant, il évoluait aussi dans l'équipe Cécifoot des Rouches. Le club de supporters "Ultras inferno 1996" lui a rendu hommage: "Nous garderons en mémoire sa combativité et sa dignité face à la maladie mais aussi et surtout son sourire et sa joie de vivre malgré les épreuves que la vie a injustement mises sur son chemin" pouvait-on lire.

Des joueurs ont aussi réagi sur Twitter comme Orlando Sa, Edmilson Junior ou Steven Defour. "Repose en paix Mickaël. Tu t'es battu jusqu'à la fin. Mes condoléances à sa famille et ses proches" a déclaré le milieu de terrain. Les funérailles sont prévues lundi à Uccle en région bruxelloise.


Plusieurs greffes de foie depuis 2010

Mickaël Swaen était entré aux urgences des Cliniques universitaires Saint-Luc le 16 mars dernier. Après une thrombose du foie, l’habitant de Forest avait été placé sous coma artificiel durant neuf jours et était resté un long moment aux soins intensifs.

A 26 ans, le jeune n’en était pas à sa première hospitalisation.

En 2010, Mickaël avait connu sa première greffe du foie après avoir contracté une polyadenomatose avec hyperplasie nodulaire focale (tumeur). "Il avait plusieurs kystes qui étaient dangereux et pouvaient entraîner sa mort. Il lui fallait un nouveau foie", expliquait Kelly, une de ses soeurs.

Depuis, il avait connu deux autres greffes dont la dernière en mai 2014. Alors que son état de santé semblait s'améliorer ces derniers mois, une thrombose du foie était venue contrecarré ses plans. Pour rappel, une thrombose désigne la formation d'un caillot de sang, dit thrombus, dans un vaisseau sanguin (veine ou artère). 

"Depuis plus de six ans, tout ce qui est possible et inimaginable, il nous l’a fait. Plusieurs septicémies, des rejets,… Il a même été paralysé des jambes à cause d’une greffe", témoignait sa maman Kathy Swaen. "Maintenant, il a eu un problème de coagulation qui a entraîné cette thrombose."

Du 19 au 28 mars dernier, les médecins avaient décidé de placer Mickaël sous coma artificiel. "Lors de cette hospitalisation, il a vraiment été très loin. On a failli le perdre nous ont dit les médecins", rapportait Kathy. "On sait déjà qu’il ne finira même pas avec le foie qu’on vient de lui mettre. Il devra très probablement subir sa 4e greffe."

Au cours des dernières semaines, la maman de Mickaël était passée par plusieurs émotions: "On ressent tout en même temps: la tristesse et la peur de perdre son enfant. Il y a aussi un sentiment de culpabilité, d’injustice. Pourquoi n’est-il pas tranquille? On connaît des personnes qui ont été transplantées et qui ont des greffes depuis plus de 20 ans sans avoir de soucis."

Sorti du coma artificiel, Mickaël restait "confus" et était "perdu dans le temps".

"Le 5 avril dernier, il m’a enfin reconnue. Mon fils m’appelait "Madame". Il ne savait plus rien sur sa famille. Il ne réalise pas ce qu’il a. Il est toujours dans un état critique. On vit au jour le jour", poursuivait Kathy. 

IMG_1604

Face à ce nouveau coup dur, Kelly Swaen, la sœur du Forestois, avait décidé de soutenir sa famille moralement et financièrement en organisant une vente de bics personnalisés (2€) via le groupe Facebook "Ensemble pour Mickaël" et en lançant avec une amie une cagnotte, ouverte depuis la fin du mois de mars afin de récolter des fonds.

Une cagnotte qui avait été par ailleurs partagée sur les réseaux sociaux par le joueur du Standard, Orlando Sa et l’ex-Rouche Laurent Ciman qui joue désormais au Canada. Fan depuis toujours du club liégeois, Mickaël fait partie du groupe de supporters, les Ultras Infernos, dont il avait reçu une première belle marque de soutien.  

"Chaque nouvelle hospitalisation de Mickaël est synonyme d’angoisse de stress mais aussi de nouveaux frais hospitaliers pour ses parents. C’est pourquoi nous avons décidé de l’aider financièrement", avaient communiqué les Ultras Infernos qui avaient organisé une collecte de fonds le samedi 8 avril dernier à l’occasion de la rencontre opposant le Standard à Saint-Trond pour le compte des playoffs 2. Atteint d’un trouble visuel important, Mickaël évoluait par ailleurs dans l’équipe de Cécifoot (le football pratiqué par les malvoyants) du Standard de Liège.

IMG_1601

IMG_1603

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Les titres

Vidéos

vidéos