En ce moment
 

A 21 ans, Jason a ouvert une boutique de réparation de smartphones au Cora d'Anderlecht: "Toute la famille participe"

 

Jason, Johnny et Anthony, trois jeunes Anderlechtois, viennent d'ouvrir 'Doctor IT' dans la grande galerie marchande du Cora. Smartphone, tablette ou ordinateur en panne: vous le confiez à Jason avant de faire vos courses et vous venez le chercher, réparé, une heure plus tard. Rencontre avec des jeunes motivés qui surfent sur une tendance bienvenue: la réparation au lieu du remplacement…

Les habitudes des consommateurs par rapport aux petits appareils électroniques endommagés semblent avoir définitivement changé. En réalité, elles ressemblent désormais à celles de nos aïeux, qui se rendaient chez l'unique vendeur de la région pour le service après-vente / réparation de leur grille-pain, leur tourne-disque, etc…

Le vent a tourné et c'est tant mieux. On ne remplace plus un smartphone ou une tablette en panne, on les fait réparer. Les gens tiennent de plus en plus à ces petits appareils qui contiennent une bonne partie de leur vie privée, et leur sert à un tas trucs utiles et inutiles. Et parallèlement, les pièces détachées sont disponibles en masse et se commandent très facilement le web.

C'est ce qui a poussé Jason, un Anderlechtois âgé aujourd'hui 21 ans, à faire une formation liée à "la technologie, qui me passionne depuis toujours... J'ai arrêté l'école à 15 ans j'ai suivi à l'INFAC la formation de 'technicien-réparateur en mini et micro-ordinateurs' pendant trois ans", nous a-t-il confié après avoir contacté la rédaction de RTL info via le bouton orange Alertez-nous pour qu'on parle de sa nouvelle boutique, Doctor IT, située dans la galerie marchande du Cora d'Anderlecht.

Un shopping où, dit-il, "il se rendait tous les jours" et où "il manquait quelque chose".

do
Jason et son beau-frère Johnny devant la boutique du Shopping du Cora

Une histoire de famille

Jason s'est lancé dans l'aventure avec ses deux beaux-frères, Johnny (25) et Anthony (32), de vrais Anderlechtois également. "Je suis fiancé avec leur sœur", sourit Jason, tandis que son beau-père, présent au moment de l'interview, inévitable survêtement du Sporting sur les épaules, analyse la situation sur l'une des chaises destinées à la clientèle.

"On se connait depuis 6 ans, et il y a deux ans, après ma formation, on a eu envie d'ouvrir un truc. On voulait à la base faire une plaine de jeux couverte, car on a tous des enfants, mais l'investissement de base était trop important. Donc on a décidé de commencer par une boutique qui réparerait les petits appareils électroniques".

Plus d'un an a été nécessaire pour finaliser l'ouverture de Doctor IT, en février 2017. Tout n'a pas été simple mais heureusement, "les responsables du Cora voulaient vraiment qu'on s'installe chez eux". Avec à la clé, une certaine souplesse au niveau des conditions. Le loyer n'est pas trop élevé au début, "et ils sont prêts à nous aider si on a du mal les premiers mois".

L'ancien commerce, un magasin de cigarettes électroniques, était dans un état assez délabré. Même le vieux parquet a du être retiré. "On a du tout rénover et tout installer, et on a fait ça en famille".

La famille qui est au centre du projet. "Comme on n'a pas vraiment de budget publicitaire, on a un déguisement de smartphone, et c'est parfois mon beau-père qui le met pour distribuer des flyers dans le shopping. Le reste, c'est sur notre page Facebook, où on a déjà des remarques très positives".

rep
Jason à son "bureau", rempli de matériel en réparation

"Je sais à peu près tout réparer"

Jason est bien équipé pour réparer la grande majorité des problèmes rencontrés par les propriétaires de smartphones, tablettes et ordinateurs. Poste de microsoudure, petits tournevis, clips, pinces… il y a même un souffleur thermique pour assouplir les écrans qui sont de plus en plus souvent "collés" par les constructeurs, et un "bain de désoxydation" pour sauver les appareils qui ont pris l'eau ("ça fonctionne dans environ 85% des cas").

"Je sais réparer à peu près tout, ce n'est pas une question de marque, car en fait, tous les smartphones, c'est un peu la même chose".

Les pièces détachées sont en partie en stock, "pour les marques les plus courantes, comme Apple, Samsung et un peu Huawei". Pour le reste, "on a un fournisseur dans le coin et on peut tout trouver dans la journée". Doctor IT promet de n'utiliser que des pièces de rechange de qualité. "On donne une garantie de 6 mois ou 1 an".

Le plus souvent, Jason et ses beaux-frères réparent des smartphones ou des tablettes, et parfois des ordinateurs portables. "On est aussi équipés pour récupérer les données du disque dur d'un PC en panne".

live
Les clients peuvent regarder en direct la réparation de leur smartphone

En live ou pendant les courses

La boutique très sobre Doctor IT est équipée d'une zone d'attente, où les clients peuvent boire un verre d'eau et regarder sur les divers écrans, en direct, la réparation de leur appareil. "On n'a rien à cacher".

Avant de réparer l'appareil, Jason fait un petit devis, basé sur son expérience. "Le client vient nous voir, on fait un diagnostic rapide du problème: soit c'est immédiat, soit ça nous prend 5 à 10 minutes pour trouver la panne. On indique alors le prix au client. Puis il faut environ 30 minutes pour le réparer".

En réalité, voir la réparation en direct, ça n'emballe pas trop les clients jusqu'à présent. "C'est toujours 1 heure maximum, donc les gens préfèrent déposer leur appareil, aller faire leurs courses, puis venir le chercher en partant".

stock
Le stock de Jason en pièce de rechange est déjà conséquent

Pas encore rentable, mais un bel objectif en tête

La boutique n'est ouverte que depuis le mois de février 2017. Un gros mois d'activité, assez calme, reconnait Jason. "Ça dépend des jours, parfois on doit être deux, surtout le samedi et le vendredi ; et parfois on peut rester seul. On ne peut pas encore gagner tous notre vie, mais c'est le début".

Sans trop de publicité, Doctor IT ne peut compter que sur le passage des clients. Mais il est situé dans l'une des petites allées perpendiculaires à la principale, ce n'est donc pas celle qui génère le plus d'allées-venues.

Cependant, comme on l'a dit, les responsables de Cora sont contents qu'il y ait un tel commerce de service dans leur galerie marchande. C'est un argument de plus pour attirer le grand public.

"Ils aimeraient également qu'il y ait des Doctor IT dans tous les shopping Cora de Belgique, pour que ce soit les mêmes magasins partout". Si Jason et ses beaux-frères parviennent à percer à Anderlecht, ils ont donc de belles perspectives devant eux.

famill
Un histoire de famille: à droite, la fiancée et le beau-père de Jason démarchant les clients dans la galerie du shopping du Cora

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Vidéos

vidéos