Une tentative d'attaque informatique a touché des concessions Mercedes en Belgique: "Les clients se sont vus refuser les réparations"

Une tentative d'attaque informatique a touché des concessions Mercedes en Belgique:
Image d'illustration
 
Mercedes

Plusieurs témoins ont contacté la rédaction de RTL info via le bouton orange Alertez-nous pour évoquer une "panne" au sein des concessions Mercedes en Belgique, les empêchant de pouvoir accepter des véhicules en réparation ou à l'entretien.

"Vendredi matin, tous les clients se sont vus refuser les réparations car aucun moyen pour les garages de travailler sans informatique !", nous a écrit un premier témoin. "A Drogenbos, des clients venant de Knokke ont été obligés de retourner", précise-t-il.

Un autre témoin a eu plus de chance: sa voiture a été entretenue mais il n'a pas su payer. "J'ai été aujourd'hui (vendredi passé, NDLR) chez mon concessionnaire Mercedes pour récupérer ma voiture qui y était en révision et celui-ci n'a pas pu me faire payer la réparation car tous les concessionnaires Mercedes auraient été hackés. Plus rien ne fonctionne. Les écrans sont noirs et impossible d'imprimer les factures et encore moins d'en dire le montant. Je suis donc parti de Mercedes sans payer la facture qui viendra par la suite via courrier".

Une "attaque" au niveau européen

Mercedes a effectivement été victime d'un piratage informatique. "Il y a eu une tentative d'attaque sur le système de commandes vendredi passé", nous a expliqué le porte-parole de la marque allemande en Belgique. "Dès ce moment-là, nos firewall internes se sont mis en sécurité. Certains systèmes sont tombés en panne, dont le système Autoline, qui est utilisé par nos concessions 'home retail', c'est-à-dire 10 concessions sur les 90 de Mercredes en Belgique". L'attaque est de grande ampleur car "elle a eu lieu au niveau européen".

"Mais tout a été résolu dès samedi 12h30", précise-t-il. 

Tout est donc rentré dans l'ordre, mais "dans certaines concessions, il y a eu des problèmes au redémarrage".

C'est ce qu'a constaté notre témoin: "Ce matin (lundi, NDLR), nous rappelons pour savoir quand reprogrammer les réparations et de nouveau la même réponse: le système démarre lentement ! C'est vraiment déplorable", se plaint-il. 

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Les titres

Vidéos

vidéos