En ce moment
 

Huile, juif, lesbienne: la liste des mots interdits par Nutella fait polémique

Huile, juif, lesbienne: la liste des mots interdits par Nutella fait polémique
Notre site n'est visiblement pas sur la liste
 

Nutella a lancé mardi une campagne marketing qui permet de personnaliser les étiquettes de son fameux pot. Les internautes se sont vite rendu compte que certains mots étaient proscrits. La liste de ces termes interdits, découverte dans la foulée, fait polémique sur les réseaux sociaux.

"Ici, vous pouvez créer vos messages personnalisés et les partager avec ceux que vous aimez !" peut-on lire sur le site internet de l’opération "Dites-le avec Nutella". Une initiative qui visait certainement à surfer sur la mode lancée par Coca-cola. La marque américaine de soda ayant en effet écoulé des millions de canettes "personnalisées", avec des prénoms en lieu et place de l’habituel logo. Mais pour la marque du groupe Ferrero, à peine lancée, l’opération vire au fiasco…

Le concept était pourtant simple. Les internautes peuvent changer l’étiquette d’un pot de Nutella et remplacer le logo de la marque par un mot de leur choix. L’utilisateur est alors invité à imprimer lui-même son étiquette ou à partager la photo de son joli pot sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter ou Google +.

Comme on pouvait s’y attendre, tous les mots ne sont pas les bienvenus pour orner le célèbre pot de pâte à tartiner familial. Des termes vulgaires comme "couilles", "caca" sont interdits, mais aussi des mots relatifs aux drogues ou au sexe, comme "cannabis", "fuck you"… Un message d’erreur est alors affiché en retour de telles propositions : "Votre message contient un mot non conforme aux conditions d’utilisation Nutella".

La liste des termes prohibés fait grincer des dents

Des curieux se sont vite procuré la liste de ces mots interdits qui était facilement accessible via le code source de la page. Ils ont été étonnés d’y découvrir la présence de certains termes. Ainsi, "mulsuman" et "juif" sont proscrits, tandis que "chrétien" ne l’est pas. De même, "homo" et "lesbienne" sont bannis du jeu.

Le vocabulaire de la malbouffe et des maladies n’est pas invité à la fête non plus. Toutes les déclinaisons du mot "obésité", avec ou sans faute d’orthographe, ont été listées avec la plus grande attention. Vous ne pouvez pas non plus écrire “gros lard”, “cancer” ou “diabète”. Dans la même lignée, "huile" et "huilepalm" ne passent pas - des termes qui font référence à la très controversée huile de palme, un sujet très épineux pour Nutella.


Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

L'actu en délire

#MAED: SPORT EN CHAMBRE!

#MAED: SPORT EN CHAMBRE!

06h5529

Vidéos

vidéos