Mark n'arrive pas à trouver du travail à cause de son énorme tatouage au visage: "Je suis juste un être humain normal"

Mark n'arrive pas à trouver du travail à cause de son énorme tatouage au visage:
Capture d'écran d'une vidéo NZ Herald
 

Mark, un ancien détenu âgé de 19 ans, tente de trouver du travail depuis sa sortie de prison. Mais à cause d'un tatouage "DEVAST8" qu'il a fait en prison un soir d'ivresse cela est impossible. Il ne se rappelle pas de cette nuit-là, sauf qu'il avait bu beaucoup d'alcool. Il avait découvert l'horreur sur son menton et autour de sa bouche le lendemain matin, mais il était trop tard.

Depuis, le Néo-Zélandais père de famille est libre, mais il se sent prisonnier de ces lettres qui recouvre le bas de son visage. L'homme qui recherche activement un emploi n'arrive pas à convaincre lors de ses interviews. Mark est un autre homme aujourd'hui. Il voudrait changer de vie et tourner la page de cet épisode difficile. Désemparé, il s'est confié au NZ Herald il y a quelques jours. "Je suis juste un être humain normal", a-t-il lancé.

Contre toute attente, l'histoire du jeune homme a touché le patron d'une clinique d'Auckland spécialisée dans le domaine. L'homme a proposé de l'aider en retirant le tatouage au laser gratuitement. Mark a été heureux d'entendre cette nouvelle. Grâce à cela, il pourra rassurer les employeurs et donner une autre image de lui.

Selon le site de Nouvelle-Zélande, depuis la médiatisation de son problème, Mark a reçu de nombreuses offres d'emploi.


Vos commentaires

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Vidéos

vidéos