Le remix de la chanson « Sound of Violence » (Cassius) est diffusé via une chaîne hi-fi. Riche en basse, le morceau provoque des déplacements d’air au niveau de la membrane du haut-parleur.
 
Intrigué par ce phénomène physique invisible, ce chat essaye d’attraper l’air dans ses pattes pendant une minute trente. On dirait presqu’il danse, non ?