L'intellectuel musulman Tarik Ramadan a estimé jeudi sur Europe 1 "qu'attaquer en justice Charlie Hebdo, manifester dans les rues de France, c'est totalement contre-productif" après la publication mercredi par l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo de caricatures du prophète Mahomet.

"Il ne faut absolument pas manifester, il appartient aux élites, aux intellectuels, aux savants, à ceux qui sont les leaders d'organisations musulmanes de dire avec force ceci: même si notre coeur est blessé, notre intelligence doit avoir la dignité de ne pas répondre et de regarder au-delà, ça c'est la réponse qu'il faut donner", a ajouté M. Ramadan.

"La seule attitude noble, en face de la provocation de ceux qui cherchent à développer une islamophobie en France ou de Charlie Hebdo, qui surfe sur la vague, c'est d'ignorer ces attaques, regarder au dessus en disant nous sommes Français, nous sommes pour l'avenir de France", a-t-il poursuivi.

"Il y a une semaine, il y a un ambassadeur qui a été tué, il y a quatre otages au Mali, c'est pas le moment d'en rajouter", a t-il dit.

De nouveaux appels à manifester samedi, à Paris et dans plusieurs grandes villes de France, pour protester contre le film islamophobe "Innocence of Muslims" ("L'Innocence des musulmans"), circulent sur les réseaux sociaux.

Un dispositif policier spécifique est à l'étude à Paris samedi.

Le 15 septembre, une première manifestation illégale avait réuni entre 200 et 250 personnes à Paris, dont environ 150 avaient été interpellées.