Le Conseil français du culte musulman "étudie la possibilité de porter plainte contre Charlie Hebdo" pour "volonté délibérée d'offenser" les musulmans au niveau européen ou en Alsace-Moselle, a déclaré Mohammed Moussaoui, président du CFCM vendredi sur RFI.

"Une décision cadre a été prise en ce sens au niveau européen le 28 novembre 2008 qui prévoit de punir l'incitation à la haine, y compris religieuse, a ajouté M. Moussaoui. Dans le droit de l'Alsace-Moselle, il y a possibilité de poursuivre Charlie Hebdo" pour ses caricatures du prophète Mahomet. "Le droit local stipule que l'acte de blasphème est punissable", a-t-il poursuivi.