Mme Delarue a démenti dans un premier communiqué les propos tenus par son beau-père, Jean-Claude Delarue, qui avait déclaré mercredi matin sur Europe 1 que son fils, décédé en août, s'était converti à l'islam et avait été enterré dans le carré musulman d'un cimetière parisien de banlieue.
 
Elle indiquait alors que "Jean-Luc Delarue ne s'est pas converti à l'islam comme le suppose Jean-Claude Delarue. Il était de confession catholique et baptisé".
 
Anissa Delarue a indiqué plus tard que Jean-Luc Delarue avait été inhumé "au cimetière du Père Lachaise le 29 août à 9H30".
 
"La volonté de son époux étant d'être inhumé dans un lieu choisi par son épouse pour reposer à ses côtés, Mme Delarue se réserve le droit, pour respecter ses dernières volontés, de le transférer soit dans son caveau familial prévu à cet effet, soit dans tout autre endroit qu'elle choisira", ajoute-t-elle.
 
Sur son site internet, Paris Match publie mercredi une photo de la tombe et la situe dans le carré musulman d'un cimetière de la région parisienne. Cependant, selon les précisions fournies par Mme Delarue à l'AFP, la photo représente seulement le "caveau familial".
 
"Le manque de discrétion et son acharnement (NDLR: du père de l'animateur) à remettre en cause les volontés de son fils, scrupuleusement respectés et mis en place par son épouse et son entourage, mettent en péril la tranquillité et l'apaisement, pourtant souhaités par Jean-Luc Delarue pour que chacun puisse faire son deuil", ajoutait la veuve de l'animateur, dans son premier communiqué.