Gérard Depardieu n'est pas vraiment du genre expansif lorsqu'on lui pose des questions sur le décès de son fils aîné Guillaume qui a eu lieu il y a presque cinq ans. Dans une interview exclusive au magazine Gala, l'acteur a accepté de faire une exception.

En effet, après avoir tourné "La marque des anges" aux côtés de Joey Starr, l'acteur français de 64 ans confie : "Joey Starr est un garçon merveilleux dans lequel je retrouve parfois des violences et des brutalités de Guillaume. Mais ce sont surtout des coups de cœur".

Il se remémore ensuite les passages difficiles de l'adolescence de son fils : "Il a eu la malchance d'être un écorché, d'avoir été condamné par la justice, par une juge d'application des peines qui, on peut le dire, l'a tué. On ne condamne pas un enfant de 17 ans à trois ans de prison ferme pour détention de deux grammes d'héroïne ! (...) C'est à partir de ce moment-là qu'il a été complètement atteint. Et blessé. Il s'agit d'un cas isolé, je n'aime pas faire de généralités".

Il termine l'interview en expliquant: "Cela ne sert à rien d'avoir des regrets : les choses sont comme ça. On trimballe tous son petit bagage..."