Vous avez participé au "Dîner presque parfait" mais êtes-vous un bon cuisinier ?

Excécrable ! C'était donc ma première inquiétude. Faire cuire une patate ou une saucisse ou un steak dans une poêle, ça va, mais faire un diner fin pour  4-5 personnes, je ne m'étais jamais essayé à ça !

C'est pour ça que Jean-Philippe Watteyne est venu vous donner un petit coup de main ?

Oui, il m'a coaché et c'est devenu un ami parce que c'est aussi quelqu'un qui aime bien s'acoquiner. Il m'a donné de très bons conseils, mais de là à ce que je les applique bien, c'est autre chose. J’ai eu 5 leçons et disons que sur les 5, il y en a 2 qui ont bien fonctionné ! Il y a en a une que je n’ai pas du tout pu faire  question de temps. Et puis quand on n'a pas de talent culinaire, on met forcément beaucoup plus de temps que les autres. J'ai eu ces leçons durant lesquelles il m'a montré comment faire des beignets de courgettes, comment faire une bonne vinaigrette, pour vider une tomate correctement, ... ce genre de choses. Mais après, pour le diner, il ne pouvait pas intervenir pendant les préparations. Personne ne peut aider ce pauvre Freddy Tougaux.

Vous vous en êtes sortis quand même ? Sans trop en révéler ...

Quand je dis "pauvre Freddy Tougaux", ce n’est pas forcément moi qui suis à plaindre, c'est plutôt ceux qui ont eu mon repas servi le soir !

Il vous a donné envie de vous mettre plus souvent aux fourneaux ?

En tout cas, ça m'a permis de me rendre compte qu cuisiner, c'est vraiment très compliqué. Et moi, quand en plus il y a la dose de stress, quand il faut s'organiser, quand il y a un timing, des délais, on perd vite les pédales. Très vite, il y a un truc qui foire et il ne faut pas paniquer. J'ai failli tout plaquer à un moment. Mais l'art culinaire porte bien son nom, c'est vraiment de l'art !

C'est quand même un succès cette expérience ?

Oui, j'ai eu la chance de tomber avec un casting vraiment très chouette, humainement c'était vraiment très bien. C’était des personnes très ouvertes, très intéressantes et dès le départ, on a senti que les 5 personnes étaient là pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres. Ils ont accepté d'avoir un personnage atypique et ils ont joué le jeu. D'ailleurs, on se revoit avec les 5 autres candidats !
 
L'atypique Freddy Tougaux dans "Un dîner presque parfait", c'est à découvrir sur RTL TVI la semaine du 30 septembre au 4 octobre à 17h20.