"Lexus est très fier de pouvoir présenter ce véhicule hybride unique au Prince", commenta Andy Pfeiffenberger, Vice Président de Lexus Europe. "Notre engagement en terme d’innovation et de mobilité durable rejoint celui de Son Altesse qui porte énormément d’attention au développement durable ainsi qu’à la préservation de l’environnement."

Un blindage made in Belgium

L’entreprise belge Carat Duchatelet est responsable de la transformation du véhicule et ce en étroite collaboration avec une équipe d’ingénieurs Lexus basés à Zaventem.

Le but principal du projet était de préserver le niveau de finition et de qualité de la voiture ainsi que celui des prestations et de la sécurité. "Nous avons plus de 40 ans d’expérience dans le domaine du blindage et de la transformation de véhicules pour des chefs d’Etats, des familles royales et d’autres personnalités", explique Benoit Ceulemans, directeur Corporate Development chez Carat Duchatelet. "Ce projet est cependant historique pour nous car c’est la première fois que nous somme ouvertement associés à un événement tellement prestigieux".

Afin de renforcer la carrosserie, différents matériaux ont été nécessaires comme des structures en forme de nid-d’abeilles, du Kevlar et de la fibre de carbone. La rigidité du châssis a ainsi pu être maintenue après avoir enlevé le toit d’origine et les montants.

Un puzzle de 20.000 pièces!

Des pièces fabriquées à partir de matériaux composites ne peuvent être travaillés qu’à des températures très élevées. C’est pourquoi, elles ont été littéralement cuites sur le châssis de la Lexus dans un four spécial. Pour ce faire, le véhicule a d’abord quasi entièrement été démonté. Pas moins de 20.000 pièces mécaniques, électroniques et d’intérieur ont ainsi été enlevés. Une équipe d’ingénieurs Lexus a ensuite supervisé le réassemblage afin de vérifier si les spécifications et prestations du véhicule correspondaient toujours à celles d’origine.

Une peinture bio

Avant de réassembler toutes les pièces, la peinture et le polissage étaient également des phases cruciales. La LS 600h L du mariage Royal est revêtue d’une teinte élégante nommée Midnight Blue livery. Cette peinture à base d’eau et respectueuse de l’environnement à été appliquée à la main en plusieurs couches.

Le défi du toit

Pour produire le toit transparent, Lexus a fait appel à un fournisseur français, spécialistes en terme de production de matériaux composites ayant des capacités techniques de premier ordre pour par exemple la réalisation de cockpits d’hélicoptères et d’avions de chasse. Le toit est une coque légère et fait d’une pièce en poly carbone, qui ne fait que 8 mm d’épaisseur et ne pèse que 26 kg. Il offre une visibilité parfaite tant pour les passagers que pour les spectateurs.

Après la réalisation du design final, la production a été effectué de manière très précise et entièrement automatisée. Pour l’assemblage final et la finition de cette LS 600h L unique au monde , une équipe de 10 personnes a travaillé en étroite collaboration avec des ingénieurs Lexus durant une période de deux semaines.

Un petit tour et au musée

La Landaulet LS 600h L sera utilisée le jour du mariage juste après la cérémonie pour transporter le couple Royal à travers les rues de Monaco. Le tour commencera au Palais sur le Rocher, pour descendre au port avant de remonter par l’avenue Albert I à l’Eglise Sainte Dévote où, comme le veut la tradition, la Princesse lancera son bouquet de mariée à la foule.

Tout au long de ce trajet, le véhicule n’émettra presque rien et roulera quasi tout le temps sur le moteur électrique. Après la cérémonie, le véhicule sera d’abord exposée au centre des médias et ensuite au Musée de Océanographique, où les visiteurs pourront l’admirer en souvenir de cet événement historique.