En ce moment
 

Dossier royal: des royaux dans la tourmente !

Dossier royal: des royaux dans la tourmente !
 
Dossier royal

Un prince (ou une princesse) doit savoir rester digne en toutes circonstances...

Quand on est roi, reine, prince ou princesse, il faut toujours savoir garder sa dignité… et peu importe ce qui arrive ! C’est une simple question d’éducation. Prenez la reine d’Angleterre, elle peut se retrouver dans les situations les plus incongrues, elle ne perd jamais son self control. Une météorite pourrait tomber devant ses escarpins jaunes ou un monstre jaillir de son sac à main, elle ne trahirait aucune émotion. Tout juste lâcherait-elle un sibyllin : "strange isn’t it ?"

Pour autant, ces dernières semaines, les royaux en voient de toutes les couleurs. Entre gros bobos, grands scandales, sales divorces, prison ferme et petits soucis persos, les altesses sont dans la tourmente mais elles gardent leur royale-attitude. Contre vents et marées ! Quel est donc leur secret ?

 

Delphine aura bientôt un papa ?

Comme prévu, Albert II ne s’est pas rendu à l’audience du tribunal. Il n’y a donc pas eu - et il n’y aura pas - de rencontre entre le père putatif et la fille présumée. Tant pis pour les médias qui attendaient ça depuis longtemps et dommage aussi pour Delphine qui espère ce moment depuis longtemps.

Le fait est que pour le moment, Delphine n’a plus son papa légal (Jacques Boël) et n’a pas encore de papa réel (Albert II, comme elle l’affirme). Et comme on peut difficilement parler d’immaculée conception dans son cas, il faudra donc bien que Delphine se trouve un père reconnu par la justice. Si la piste de l’ADN semble s’éloigner, il devrait y avoir suffisamment de preuves pour démontrer le lien de filiation entre le père et la fille.

Du côté d’Albert II, on s’abstient de tout commentaire pour le moment. Le roi ne déroge pas à son attitude, la seule exception ayant été la petite phrase prononcée lors de son discours à la télévision et faisant écho aux problèmes qu’avait jadis rencontré son couple. En animant une émission de On Refait le Monde sur Bel RTL il y a quelques jours, j’ai mesuré à quel point vous êtes nombreux à souhaiter qu’Albert change d’attitude.

Beaucoup ne comprennent pas qu’un homme aussi chaleureux et humain puisse se montrer intraitable sur un sujet qui touche à la vie privée. Sire, il n’est pas trop tard pour fendre l’armure et faire mentir les pesanteurs du protocole royal.

 Reporters_20115806

Paola, une femme qui souffre

La nouvelle chute de Paola a, bien involontairement, replacé la reine au cœur de l’actualité. Une médiatisation dont l’épouse du roi Albert se serait bien passée. La reine poursuit aujourd’hui sa convalescence et, si l’on en croit certaines rumeurs, son moral serait en berne. Il faut dire que Paola a toujours tenu à sa liberté plus que tout. Elle fut l’une des plus belles princesses d’Europe et a mené une vie mouvementée entre voyages et valises. Avec un minimum d’obligations contraignantes.

Aujourd’hui, Paola se retrouve immobilisée et confrontée aux affres de la vieillesse et des accidents. Ce n’est pas facile à vivre pour cette femme qui voit sa liberté de mouvement considérablement réduite. Pour autant, la reine compte vivre sa convalescence de manière très discrète, toute la communication se limitant à de rares bulletins de santé relayés par le palais royal.

C’est un secret typique des royaux de savoir conserver la plus parfaite discrétion dans la communication des nouvelles personnelles. On aimerait pourtant découvrir une communication personnelle de Paola qui permettrait de mieux connaître une femme qui reste, pour beaucoup encore, un véritable mystère.

 Reporters_23305324

Felipe VI et Letizia souriants malgré la prison

Alors que l’infante Cristina échappait à toute condamnation et que son époux Inaki Urdangarin écopait de six ans et trois mois de prison, le roi et la reine d’Espagne étaient en mission publique. Comme si de rien n’était, Felipe VI et Letizia sont apparus, tout sourire, en public. En l’occurrence, il s’agissait d’une activité culturelle comme tant d’autres, au musée Thyssen-Bornemisza à Madrid. Ils s’en tiennent à leur agenda officiel, sans faire le moindre commentaire. C’est très bien vu de la part du couple qui a réussi à préserver la couronne des remous du scandale.

A mots couverts, le palais a rappelé qu’il ne s’était pas immiscé dans les affaires de la justice. Une manière efficace de rappeler que les pouvoirs sont clairement séparés dans la très démocratique Espagne. Depuis son accession au trône, Felipe VI a réussi à éviter toute critique sur son attitude et ses engagements. Il apparaît, plus que jamais, comme un roi au-dessus de tout soupçon : blanc comme neige. Un souverain incontestable et honnête, c’est la meilleure arme d’une monarchie moderne.

 Reporters_23676417

Louis de Luxembourg, le prince déraisonnable

Le mot a été lâché… le prince était ‘déraisonnable’. La dissolution du mariage du prince Louis de Luxembourg et de la princesse Tessy a été rapidement prononcée. On sait que des ‘circonstances douloureuses’ avaient été évoquées par la cour qui s’est bien gardé de rentrer dans les détails. Une chose est sûre, il fallait que la procédure aille au plus vite.

Le papa et la maman de Gabriel (bientôt 11 ans) et Noah (9 ans) ont donc divorcé. C’est le tribunal familial central de Londres qui a prononcé cette décision. Une procédure express qui n’a pas donné lieu à des commentaires dans la presse… si ce n’est un mot qui a intrigué. Le ‘comportement déraisonnable’ du prince Louis. Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? Des faits ont été portés au dossier et le mariage s’en est trouvé irrémédiablement cassé. Faut-il songer à des infidélités ou à d’autres dérapages ? Une chose est sûre : il n’aura fallu que quelques minutes pour mettre fin à l’union du prince et de sa bergère. Fidèle à sa politique, le palais continue à demander que la sphère privée du prince et de ses enfants soit respectée. Dont acte.

Reporters_19711252

Par Patrick Weber, chroniqueur royal RTL. Retrouvez-moi tous les soirs dans "On refait le monde" sur Bel RTL dès 18 heures

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos